Cible prioritaire d'André Villas-Boas pour renforcer sa défense centrale la saison prochaine, Leonardo Balerdi ne devrait pas être retenu par Dortmund.


Le défenseur argentin n'a jamais été aussi proche de l'Olympique de Marseille depuis le début des rumeurs à son sujet. C'est en tout cas ce que laisse supposer la déclaration de Michael Zorc, le directeur sportif du club, à Kicker.


Si nous nous entendons avec nos homologues marseillais, nous laisserons partir Leo Michael Zorc, directeur sportif du BVB

Aussi, Zorc affirme que le Borussia Dortmund est déjà très pourvu à ce poste et ne voit donc aucune obligation à retenir son défenseur de 21 ans.


Il a peu joué depuis son arrivée au Borussia il y a un an et demi et en défense, nous sommes déjà très bien pourvus. Même s'il devait nous quitter, nous n'aurons pas la nécessité de lui trouver un remplaçant. Michael Zorc, directeur sportif du BVB

Les dirigeants du club de la Ruhr seraient prêts à envisager un prêt avec une option d'achat fixée à 12 millions d'euros.


Un mercato astucieux


En l'absence de moyens financiers, l'OM est à l'affût des bons coups et l'a montré en signant Pape Gueye dernièrement.


En s'offrant Balerdi en prêt, Villas-Boas et sa direction confirment la stratégie adoptée par le club de renforcer son effectif à moindre prix la saison prochaine.


Si l'on en croît les dernières déclarations de l'entraîneur portugais de l'OM, les prochaines cibles devraient être un latéral gauche et un attaquant capable de jouer sur le côté.