Sans voler le rôle des recruteurs, 90min s'immisce dans les prospections et propose une alternative séduisante à l'Olympique Lyonnais en la personne de Divock Origi. Le Belge est bousculé cette saison sous les couleurs de Liverpool. Loin d'être transcendant sur le terrain, un prêt semble être la meilleure option cette saison pour relancer sa carrière.



Apparu emprunté face à Aston Villa (2-0), le héros de la finale de la Ligue des Champions 2019 peine à s'inscrire dans la durée avec Liverpool.

Loin d'être efficace sur le gazon anglais, l'ancien buteur de Lille déçoit au point de relancer les rumeurs d'un départ dès cet été. Et ce n'est par Graeme Souness qui s'y opposera.


"Vous perdez clairement en qualité avec Origi"


La légende des Reds a mis en exergue les limites de l'international belge en tenant des propos virulents à l'encontre du joueur, relayés par le Mirror :


"Quand l'un des trois attaquants n'est pas là, vous perdez clairement en qualité avec Origi. Je pense qu'ils vont vivre longtemps avec ce regret." Graeme Souness

Justement pour éviter d'éternels regrets, dans une sphère où les différents acteurs de la planète mercato alimentent rumeurs et spéculations, 90min tente de lier le rationnel au pertinent, en proposant des alternatives séduisantes aux clubs en quête de renfort. Ce jeudi, on met en exergue un recrutement qui ferait une pierre deux coups.


Un retour aux sources


En panne d'inspiration et de créativité, Divock Origi n'est que l'ombre de lui-même depuis plusieurs mois, errant comme une âme dévastée.


Encore bien loin d'afficher un rendement suffisamment satisfaisant pour convaincre Jürgen Klopp de le solliciter, Divock Origi a tout intérêt à redonner un petit coup de fouet à sa carrière en rejoignant l'Olympique Lyonnais.


Déjà fin connaisseur du championnat de France, le Belge ne serait pas dépaysé par une petite pige dans la capitale des Gaules. L'OL non plus d'ailleurs. Et pour cause, le club rhodanien devrait se mobiliser à l'intersaison pour pallier le départ de Martin Terrier à Rennes et celui plus que probable de Moussa Dembélé en Premier League.


Dans cet état d'esprit, un petit renfort offensif, à moindre coût ou presque (sous la forme d'un prêt), d'un joueur armé pour disputer les plus grands matchs, serait le bienvenu à l'OL qui ne pourra compter que sur Bertrand Traoré, Maxwell Cornet ou encore Rayan Cherki (16 ans) sur le banc des remplaçants.


Face à ce constat plus ou moins alarmant, alors que la formation lyonnaise aspire à retrouver la plus prestigieuse des compétitions européennes, le profil complémentaire de Divock Origi collerait parfaitement au pedigree de Memphis Depay ou encore de Jeff Reine-Adélaïde.


De l'aile à l'axe


Pour convaincre définitivement les Lyonnais de s'engouffrer dans la brèche, la cellule de recrutement lyonnaise peut y trouver son compte grâce à la polyvalence du Belge.


En pleine force de l'âge (25 ans), le natif d'Ostende jouit déjà d'une belle expérience au plus haut niveau, où il a pris part à 287 rencontres toutes compétitions confondues. Lille, Liverpool ou encore Wolfsburg en prêt, le principal concerné a progressé au fil des années pour s'immiscer dans l'un des effectifs les mieux armés en Europe : les Reds.


Si, évidemment, le temps de jeu n'est pas forcément au rendez-vous, Divock Origi a malgré tout réussi à faire flancher le cœur de Jürgen Klopp, loin d'être une mince affaire quand il s'agit de surprendre l'entraîneur allemand sur le terrain.


Jamais abattu, l'international belge présente aussi la caractéristique de pouvoir aussi bien évoluer sur le côté gauche de l'attaque que en pointe. Une polyvalence toujours appréciée dans les grands clubs, qui permettrait notamment à Rudi Garcia de pouvoir adapter sa tactique à chaque rencontre.


Bref, la pioche idéale à tous les niveaux. Reste désormais à foncer sur l'opportunité et donner une véritable bouffée d'air à un joueur actuellement sous oxygène outre-Manche.