Qui dit affiche de gala, dit pépites sur la Twittosphère. Retour en tweets sur le choc de cette deuxième journée de Ligue des Champions entre les deux mastodontes du groupe G.



Pas de retrouvailles entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi


Une affiche de gala sans Cristiano Ronaldo et donc sans les retrouvailles attendues entre CR7 et Lionel Messi.


Le show Dembélé


Heureusement, en tant que bon chauvin qui aime le beau football, vous avez pu vous consoler ce soir avec une très grosse prestation d'Ousmane Dembélé pour son retour en tant que titulaire avec le FC Barcelone.

L'ailier français a fait le spectacle, ouvrant notamment le score sur une frappé déviée après avoir calé son crochet favori, mettant dans le vent son vis-à-vis.


Griezmann, c'est quand même mieux dans l'axe


Toujours en tant que bons chauvins, les Twittos ont particulièrement scruté la prestation d'Antoine Griezmann, positionné au cœur du jeu et logiquement plus en vue ce soir. Mais ce n'est pas pour autant que la Twittosphère s'est montrée moins chambreuse.


Le Français a néanmoins raté une occasion en or de se montrer décisif en n'osant pas prendre sa chance face à un but laissé à l'abandon par Szcesny, après un numéro de dribbles de Dembélé. On ne comprend toujours pas comment le numéro 7 n'a pas frappé.


Palmarès de Morata : je suis tout le temps hors-jeu


Menés, les Bianconeri ont pourtant tout essayé pour revenir au score après avoir encaissé un but dès la 14ème minute, mais Alvaro Morata a été signalé trois fois hors-jeu après que le ballon ait fait trembler les filets.


Un Barça séduisant, un Messi épatant


Face à la Juventus ce mercredi soir, on a retrouvé un FC Barcelone version "tiki-taka" qui a cherché à produire du jeu et étouffé les Bianconeri dans leur partie de terrain, essayant de priver les hommes de Pirlo de chaque ballon possible.


Un Barça séduisant emmené par un Messi décidé à s'amuser avec les Turinois, notamment auteur d'une transversale extraordinaire en une touche de balle sur le but de Dembélé en première période, et transformant le penalty obtenu par Ansu Fati dans les ultimes minutes du match.


Cristiano Ronaldo : un être vous manque et tout est dépeuplé


La Juventus s'incline finalement face à un Barça au dessus, ce soir, sans avoir vraiment sonné le glas de la révolte. De quoi regretter l'absence de CR7.