Une affaire qui a beaucoup fait parlé ces derniers mois dans les différents médias. Le joueur formé à l'Olympique de Marseille, Isaac Lihadji s'est engagé avec Lille en signant son premier contrat professionnel. Une décision qui avait surpris son club formateur à savoir l'OM qui pensait pouvoir le conserver dans ses rangs, mais aussi les différents observateurs.


Une signature qui a fait réagir le journaliste de la chaîne RMC Daniel Riolo qui estime que le joueur a été motivé par l'argent et qu'il a aussi été sous l'influence de son agent.


"Le club arrive, propose une prime et c'est comme ça, le type s'en va. Donc l'expression, j'aurais plus de temps de jeu, c'est bidon. Il n'y a pas de clubs de haut niveau qui promettent du temps de jeu." Daniel Riolo

Riolo pas convaincu par le choix de Lihadji


Le jeune français a pris tout le monde à contre-pied en ne voulant pas signer son premier contrat professionnel avec son club formateur en l'occurrence l'Olympique de Marseille. Comme les Parisiens Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche, c'est donc dans un autre club qu'il sera officiellement un joueur professionnel.


Un acte qui fait parler et qui laisse perplexe de nombreux acteurs du football dont le journaliste RMC Daniel Riolo. L'homme de 50 ans pense que l'ailier lillois pourrait avoir du mal à se faire une place dans l'effectif, il y aura une concurrence féroce au sein du club la saison prochaine.


"On verra à Lille de quelle façon Galtier va l'utiliser. Est-ce qu'il aura effectivement plus de temps de jeu qu'il aurait eu à l'OM, puisque c'est l'excuse de départ. Mais on sait que ses excuses là sont bidons ! Maintenant on sait comment ça marche, on sait que le business veut qu'aujourd'hui un jeune ne reste pas dans le club parce qu'immédiatement il prend une prime quand il va dans un autre club. Donc de toute façon, ce cas de figure on l'aura de plus en plus. Et je me bats pour ça mais je ne veux plus qu'on utilise l'expression "on a pas réussi à le garder". C'est faux, ça n'existe pas. C'est pas qu'on a pas réussi à le garder, c'est qu'on ne peut pas le garder, puisque le joueur et son agent trouveront, de toute façon, plus intéressant de se barrer.


Isaac Lihadji devra faire ses preuves s'il veut jouer selon Daniel Riolo

Avant de compléter :


"Le club arrive, propose une prime et c'est comme ça, le type s'en va. Donc l'expression, j'aurais plus de temps de jeu, c'est bidon. Il n'y a pas de clubs de haut niveau qui promettent du temps de jeu. A Lille, t'as vu tout le nombre de joueurs qu'ils ont recruté ? On va voir si vraiment il va avoir plus de temps de jeu. Il va falloir qu'il fasse ses preuves. S'il les fait, il jouera."