Alors que les accusations de racisme à l'encontre d'Alvaro Gonzalez et de Neymar agitent la planète Ligue 1, Adil Rami a assuré avoir, lui, été victime d'injures racistes lorsqu'il évoluait au LOSC.



Il a décidé d'alimenter la polémique. Sur son compte Instagram, Adil Rami a décidé de dévoiler un épisode regrettable de sa carrière, lorsqu'il évoluait au LOSC. Dans un premier temps, sur son compte instagram, le joueur de 34 ans a assuré avoir été victime des insultes racistes d'un ancien joueur de l'OM lors d'un match opposant Lille au club phocéen.


Sans dévoiler l'identité du joueur en question, Adil Rami a indiqué que celui-ci l'avait traité de "sale arabe" à plusieurs reprises.


Mais aujourd'hui, l'ancien Marseillais s'est ravisé en désignant un joueur qui évoluait sous les couleurs de l'OGC Nice lors des faits, et non sous la tunique marseillaise. Un rétropédalage qui a agité twitter :


Une chose est sûre, au contraire de l'affaire Alvaro-Neymar, cette affaire ne devrait pas faire l'objet d'une enquête de la LFP. La méthode et le timing choisis par Adil Rami peuvent interpeller. Mais il n'en demeure pas moins que ses accusations, si elles s'avéraient justifiées, soulèvent un fléau qui continue de gangréner le football.