Passé en quelques mois d'adolescent banal à star en devenir du ballon rond, Eduardo Camavinga est un ovni. Déjà devenu trop grand pour Rennes, il risque d'animer le prochain mercato. Retour sur les dix moments clés de la carrière de ce phénomène de précocité.



1. 20 janvier 2019 : Première convocation en pro 

FBL-EUR-C3-RENNES-CLUJ

Le petit Eduardo, 16 ans depuis quelques mois, découvre pour la première fois la joie d'être dans le groupe professionnel ​rennais. Il n'aura pas la chance de rentrer dans ce match vierge de but (0-0 face à Montpellier), mais le jeune milieu de terrain prend acte pour l'avenir.


2. 6 avril 2019 : Premières minutes en Ligue 1

Une minute. C'est la durée de temps de jeu du prodige pour sa première apparition professionnelle face au voisin ​angevin

Pas de quoi le rassasier, il va grappiller 24 minutes de jeu contre ​Nîmes et 14 minutes contre ​Nice lors des deux prochaines journées. Les prémices d'une ascension fulgurante. 


3. 1er mai 2019 : Première titularisation 

FBL-FRA-LIGUE 1-RENNES-MONACO

Camavinga n'a pas quitté le banc lors de la défaite contre ​Dijon lors de la 33e journée. Et à la surprise générale, il connaît sa première titularisation en ​Ligue 1, la journée suivante, contre l'​AS Monaco (2-2). 


Hormis lors de la 36ème journée contre Guingamp, il sera titulaire également contre ​Toulouse (J35), ​Strasbourg (J37) et ​Lille (J38). C'est dire l'importance pris par le phénomène en très peu de temps.


4. 3 août 2019 : Titulaire pour le premier match officiel de la saison 

Les promesses c'est une chose. Mais la saison 2019-2020 doit être celle de la confirmation. Bien conscient du potentiel incroyable du joueur, son entraineur Julien Stephan ne lui a pas donné du temps de jeu en fin de saison dernière pour le plaisir. Il compte sur lui, et peu importe son âge.

Ander Herrera,Eduardo Camavinga

Dans cette optique, il est titulaire et joue l'intégralité du match lors de la défaite contre le ​PSG lors du trophée des Champions (2-1). 


Rebelotte contre Montpellier pour la première journée de championnat, dix jours plus tard. Le joueur prometteur devient petit à petit un élément indispensable de l'équipe bretonne.


5. 18 août 2019 : Le match référence contre Paris

Une semaine plus tard, Rennes reçoit Paris. Un PSG toujours remonté après sa défaite en Coupe de France la saison dernière.


Eduardo est titulaire, et va livrer un véritable récital face à l'armada de stars parisiennes. Régnant en maitre dans l'entrejeu, il affiche des dispositions tactiques et techniques impressionnantes pour son jeune âge.


Score finale ? 2-1 pour Rennes. Camavinga a été étincelant, délivrant sa première passe décisive à la clé.


L'Europe vient de découvrir un phénomène.


6. 19 septembre 2019 : Premier match européen

FBL-EUR-C3-CELTIC-RENNES

L'adolescent enchaîne les prestations de haut vol en ​Ligue 1. Mais fin septembre, il va encore passer un palier en découvrant les joutes européennes. 


Une rentrée en fin de match contre Glasgow en Europa League qui ne restera pas dans les annales (1-1), mais certainement gravée à jamais dans la mémoire d'Eduardo.


7. 24 octobre 2019 : Premier carton rouge 

Tout paraissait un peu trop beau et trop facile pour le crack du centre de formation des Rouge et Noir. À Cluj, et plus généralement lors de tous les matchs de cette phase de groupes, les Rennais sont à côté de la plaque. 

Le talentueux espoir ne fera pas exception, expulsé au retour des vestiaires pour une faute en tant que dernier défenseur. À 16 ans et 11 mois, il détient le record du plus jeune joueur expulsé en C3. 


Personne n'est parfait.


8. 15 novembre 2019 : Première sélection espoir

FBL-FRA-U21

A peine soufflé les bougies de son 17e anniversaire, qu'il doit rejoindre les Bleuets à Clairefontaine. Tout fraichement naturalisé, la Fédération ne voulait pas prendre le risque de le voir évoluer pour son pays d'origine, l'Angola.


Il étrenne la tunique des espoirs pour la première fois contre la Géorgie lors d'un match de qualification pour l'Euro. Sur le terrain tout le match, il participe grandement à la victoire 3-2 des hommes de Sylvain Ripoll.


Un premier pas dans le monde des Bleus, en attendant de rejoindre les grands.


9. 15 décembre 2019 : Premier but​ 

La vie du jeune Rennais et de son équipe suit son cours paisiblement. Très bien placé au classement, le club breton se déplace chez un ​Lyon moribond. Camavinga est titulaire pour la 16ème fois de la saison, et comme contre Paris, il va régaler. 


Auteur du seul but du match, il offre une victoire précieuse à son équipe. Surtout, il démontre déjà sa capacité à élever son niveau de jeu dans les gros matchs. Les rencontres contre le PSG et l'OL resteront comme ses premiers faits d'arme.


10. 20 mars 2020 : Dernier match avant la trêve 

Dernier match avant la trêve forcée du coronavirus. Eduardo retrouve son porte-bonheur, qui n'est autre que Montpellier. Récapitulons, premier banc en pro, c'était déjà contre Montpellier. Ouverture du championnat 2019-2020 ? C'était encore contre Montpellier.

Et comme le club de l'Hérault lui sourit, il va délivrer sa deuxième passe décisive de la saison et participer à la grande prestation de son équipe (victoire 5-0).


Rennes est troisième et Camavinga un phénomène qui n'est pas près de s'arrêter.