La vie à Madrid n'est pas si paisible pour nos deux francophones cantonnés au banc cette saison. A la reprise des compétitions, Thomas Lemar et Yannick Ferreira Carrasco devront convaincre s'ils veulent rester à l'Atletico l'année prochaine.


Lemar : une confirmation qui ne vient pas

Deuxième transfert le plus cher de l'histoire du club (70 M€)​le Guadeloupéen était attendu par tout le peuple du Wanda Metropolitano. Et ils attendent toujours. Après une première saison décevante, le ​champion du monde ne fait pas mieux cette année. Régulièrement blessé, il ne fait pas partie de l'équipe type de Diego Simeone. C'est même lui qui était cité cet hiver pour faire de la place au salaire princier d'​Edinson Cavani. El Matador n'est pas venu, il reste encore une petite chance à Lemar de se rattraper.

Thomas Lemar

Carrasco : l'histoire d'un choix improbable

Comme Lemar, Carrasco est arrivé dans le club de la banlieue de Madrid avec l'étiquette du diamant à polir. Ses premières saisons ont été plutôt réussies, avant un choix de carrière improbable pour le championnat chinois. De retour à l'Atlético en prêt avec option d'achat jusqu'à la fin de saison, il a du mal à retrouver sa condition physique et ses accélérations qui ont fait sa réputation. Pour le moment, il est loin de convaincre ses dirigeants de le conserver.

Yannick Carrasco

Plus que n'importe qui, les deux anciens ​Monégasques attendent la reprise des matchs avec impatience. Ils n'auront pas le droit à l'erreur s'ils veulent continuer à porter le maillot des Colchoneros.