​Vainqueur de très nombreux titres nationaux et internationaux, le Real Madrid s'est vu décerner par la FIFA le titre honorifique de "plus grand club du XXème siècle". Voici le top 20 des plus grands joueurs de la mythique institution merengue


20. Amancio Amaro (1962-1976)

Amaro Varelo Amancio

Désigné deux fois Pichichi du championnat espagnol en 1969 (14 buts) et en 1970 (16 buts), cet ailier droit résolument offensif des années 70 a fait les beaux jours du ​Real Madrid au cours d'une carrière où l'ex-international espagnol aura remporté tout simplement neuf fois le ​championnat d'Espagne


19. José Vicente Train (1960-1964)

José Vicente Train n'est assurément pas le joueur le plus connu au Real Madrid. Et pourtant, le portier espagnol est à ce jour le seul gardien madrilène à avoir reçu à trois reprises le trophée Zamora (1961, 1963, 1964), récompensant le meilleur gardien du championnat d'Espagne. 


18. Emilio Butragueño (1984-1995)

Emilio Butragueno

341 matchs, 165 buts, l'avant-centre du Real Madrid s'est forgé un beau palmarès durant sa carrière chez les Merengue. Vainqueur à six reprises du championnat d'Espagne, "El Buitre" a également soulevé à deux reprises la Coupe de l'UEFA en 1985 et en 1986. 


Aujourd'hui, l'ex-international espagnol est le vice-président chargé des affaires sportives au sein de la maison madrilène. 


17. Pahiño (1948-1953)

Crédit : Hemeroteca RMCF


Pichichi en 1952 après avoir scoré à 28 reprises au cours de la saison, Pahiño (108 buts en 124 matchs) est le seul joueur de cette liste à n'avoir remporté aucun titre durant son passage au Real Madrid. 


L'attaquant madrilène, décédé le 12 juin 2012, compte à son palmarès un seul titre de champion d'Espagne D2 en 1957, lors de sa dernière année chez les professionnels sous les couleurs de Grenade. 


16. Karim Benzema (2009 - en cours)

Karim Benzema

Plus besoin de présenter le Français, auteur d'une longévité incroyable au Real Madrid à un poste pourtant sensible. 


Fort de quatre​ Ligue des Champions en 2014, 2016, 2017 et 2018, ​Karim Benzema est entré définitivement dans les annales madrilènes. Et c'est bien mérité pour un joueur qui a dû cravacher tout au long de ces années après avoir affronté une rude concurrence sur le front de l'attaque. 


15. Raymond Kopa (1956-1959)

SOCCER-REAL MADRID-FIORENTINA-KOPA-DI STEFANO

Révélé dans la grande équipe du Stade de Reims, Raymond Kopa emménage à Madrid en 1956 avec sa femme, où il signe chez le tenant du titre de la Coupe d'Europe des clubs champions. 


Après avoir multiplié son salaire par dix, le Français concrétise les plus belles années de sa vie en devenant le premier français a remporté la C1 en 1957 (victoire 2-0 face à la Fiorentina) avant de remettre le couvert en 1958 (Ballon d'Or) puis en 1959. 


Raymond Kopa décide finalement de revenir en France au Stade de Reims pour retrouver la sélection nationale (ne peut pas être convoqué à cette période en raison de son statut de travailleur à l'étranger). "Kopita" décédera finalement, le 3 mars 2017 à Angers, où il sera célébré en héros par les différents acteurs du monde du football. 


14. Fernando Hierro (1989-2003)

Fernando Hierro

Premier joueur du Real Madrid à se voir décerner le titre de "meilleur défenseur de l'année UEFA" en 1998, Fernando Hierro a représenté l'une des plus belles équipes que le Real Madrid a vu naître. 


Trois fois vainqueur de la ​Ligue des Champions en 1998, 2000 et 2002, l'ex-international espagnol est considéré comme un modèle d'abnégation à Madrid. 


13. Carlos Santillana (1971-1988) 

Carlos Santillana

La torpille espagnole a allumé plusieurs mèches au cours de sa carrière, où il deviendra le capitaine des Merengue en 1979 par la force des choses. 


Homme apprécié de tous pour ses valeurs et son amour inconditionnel pour le Real Madrid, Carlos Santillana (290 buts en 643 matchs) a fait vivre quelques suées nocturnes aux portiers adverses qui ont croisé sa route. 


12. Luis Figo (2000-2005)

Luis Figo

Débarqué en 2000 du ​Barça pour s'inscrire dans le projet des Galactiques mené par Florentino Pérez, Luis Figo est honoré d'un Ballon d'Or au cours de l'exercice. Une récompense sur le plan personnel qui sera agrémentée de nombreux succès sur le plan collectif. 


Personnage emblématique du football portugais, la classe de Luis Figo n'a jamais laissé insensible le monde du football. Tout comme la talent dégagé sur le terrain qui en fera l'un des plus grands maestros de sa génération. 


11. Roberto Carlos (1996-2007)

Roberto Carlos

Meilleur défenseur de l'année UEFA en 2002 et en 2003, Roberto Carlos restera à jamais cette patte gauche dévastatrice qui aura fracassé à de nombreuses reprises les cages adverses. 


Parlez-en à Fabien Barthez qui était aux premières loges pour assister à la frappe supersonique d'un coup de franc à la trajectoire totalement improbable avec l'équipe du Brésil au cours d'un match amical. 


Bref, l'ex-international brésilien, c'est surtout de la grinta, de l'envie et un palmarès à faire saliver tous les joueurs de la Ligue 1 (trois C1 en 1998, 2000 et 2002). 


10. Sergio Ramos (2005 - en cours)

Sergio Ramos

À l'image de Roberto Carlos, ​Sergio Ramos est le deuxième joueur de l'histoire du Real Madrid à se voir décerner le titre de meilleur défenseur de l'année UEFA à deux reprises en 2017 et en 2018. 


Réputé pour son jeu agressif et ses nombreux cartons rouges qui en font l'un des footballeurs les plus sanctionnés en Europe, l'international espagnol n'en reste pas moins un formidable guerrier qui s'est forgé une réputation avant tout pour ses performances sportives exceptionnelles et un palmarès conséquent qui le place à l'heure actuelle parmi les footballeurs espagnols les plus titrés de l'histoire de la Roja


9. Fernando Redondo (1994-2000)

Fernando Redondo

La classe à l'état pur, trois Ligue des Champions en 1998, 2000 et 2002, le titre de meilleur joueur Fifa en 2000 : Fernando Redondo a marqué de son empreinte l'histoire du Real Madrid. 


Pour la petite anecdote, le milieu de terrain défensif a réussi l'incroyable performance de laisser son nom à un dribble : la "Redondo", qui consiste à faire un grand pont à l'adversaire à l'aide d'une talonnade dans le dos. 


8. Ferenc Puskas (1958-1966)

Flowers lay in front of a giant portrait

Premier joueur non britannique à remporter un match à Wembley avec la Hongrie, le "major galopant" a contribué à l'expansion du football à travers le monde. 


Génie du football, cet ex-international hongrois (84 buts en 85 sélections) s'est forgé un nom qui ne quittera plus jamais les travées du Bernabeu. Sa légende inscrite, Ferenc Puskas a emmené dans sa tombe son talent encore aujourd'hui inégalé. 


Un homme de prestige qui aura figé le temps par ses performances hors du commun en conduisant la sélection hongroise en finale de la Coupe du monde en 1954 et en ramenant à Madrid trois Ligue des Champions en 1959, 1960 et 1966. 


7. Ronaldo Luis Nazario de Lima (2002-2007)

Ronaldo Nazario,Ronaldo

Estimé à 100 millions d'euros par le président de l'Inter, Massimo Moratti, qui refuse dans un premier temps d'engager des négociations avec Florentino Pérez, Ronaldo signe finalement à l'été 2002 contre un chèque de 42 millions d'euros au sortir d'un parcours victorieux à la Coupe du monde avec le Brésil. 


Soucieux à cette période de recruter une star chaque année pour accroître les produits dérivés du Real Madrid, Florentino Pérez touche à son but en mettant la main sur l'un des joueurs les plus en verve sur le marché. 


Buteur lors de sa première sous la tunique des Merengue après seulement 30 secondes de jeu face au Deportivo Alavés, l'ex-international brésilien s'inscrira à merveille dans le nouveau projet des Madrilènes devenant journée après journée l'une des attractions en Europe et plus globalement dans le monde. 


Relativement épargné par les blessures après avoir subi plusieurs opérations chirurgicales sous les couleurs intéristes laissant planer le spectre d'une fin de carrière prématurée, "El Fenomeno" a bâti sa légende sur ses dribbles chaloupés qui feront rêver le Vieux Continent. 


6. Hugo Sanchez (1985-1992)

Almeria's Mexican coach Hugo Sanchez (R)

Classé 26ème meilleur footballeur du XXème siècle par l'IFFHS et meilleur joueur de l'histoire de la zone CONCACAF, Hugo Sanchez fut l'un des attaquants les plus prolifiques du Real Madrid. 


Auteur de 208 buts en 283 matchs, l'ex-international mexicain a remporté quatre fois le titre de Pichichi avant d'être récompensé du Soulier d'or en 1990 après avoir inscrit 38 buts au cours de la saison. 


Cinq fois vainqueur du championnat d'Espagne, Hugo Sanchez s'est par la suite reconverti comme entraîneur au Mexique avant d'en devenir le sélectionneur entre 2006 et 2008. 


5. Alfredo Di Stéfano (1953-1964) 

Real Madrid Honours The Late Alfredo Di Stefano

Légende au début des années 50, Alfredo Di Stéfano a la particularité d'avoir joué pour deux sélections (l'Argentine et l'Espagne), chose désormais interdite par la FIFA. 


Double Ballon d'Or en 1957 et en 1959, le joyau madrilène est à ce jour le seul et unique footballeur de l'Histoire à avoir été récompensé d'un Super Ballon d'Or en 1989 pour l'ensemble de son œuvre. 


Pour mettre en lumière un peu plus la grandeur de cet homme, le natif de Buenos Aires a remporté cinq Coupe d'Europe des clubs champions consécutivement en 1956, 1957, 1958, 1959 et 1960 lors de ses années madrilènes, club où il a marqué à 308 reprises en 396 matchs. 


4. Iker Casillas (1999-2015)

FBL-ESP-POR-REALMADRID-PORTO-CASILLAS

Trophée Zamora en 2008, gardien le plus capé de l'histoire du Real Madrid avec 725 matchs, second portier à avoir le plus grand ratio de clean-sheet derrière Lev Yachine avec 242 matchs sans encaisser le moindre but : Iker Casillas a reçu le prix Prince des Asturies des sports en 2012 (plus haute distinction sportive en Espagne). 


Cinq fois récompensé par le titre de "Meilleur gardien de football de l'année IFFHS", l'ex-international espagnol est l'un des deux seuls avec Gianluigi Buffon à avoir réussi cette performance. 


Au-delà de nombreuses décorations personnelles, Iker Casillas incarne encore aujourd'hui toutes les valeurs propres au monde du sport. 


3. Raul (1994-2010) 

Raul Gonzalez, head coach

Joueur le plus capé de l'histoire du Real Madrid avec 741 matchs disputés, Raul détient jusqu'au 12 septembre 2015 le record du plus grand nombre de buts marqués en Liga avec le Real Madrid (228 réalisations en 550 matchs), devenant au passage le cinquième meilleur marqueur de tous les temps de la compétition. 


Seul joueur à avoir été élu trois fois consécutivement meilleur attaquant de l'année par l'UEFA, Raul a été également désigné meilleur joueur de l'Histoire du championnat espagnol par le Centre d'études d'Histoire et de statistique du football espagnol en 2016. Une légende à part à Madrid. 


2. Zinédine Zidane (2001-2006)

Zinedine Zidane

Si Zinédine Zidane n'a pas le plus beau palmarès de l'Histoire du Real Madrid avec "une seule Ligue des Champions" remportée en 2002 après avoir échoué à deux reprises dans cet exercice sous les couleurs de la ​Juventus, le Français reste malgré tout l'un des plus grands joueurs à avoir porté la tunique madrilène. 


Adulé par toute une ville depuis ses grands débuts en 2001 qui en font le footballeur le plus cher de la planète à cette période (75 millions d'euros), Zinédine Zidane s'est construit un nom en devenant l'un des plus grands artistes du football. 


Finalement, la réputation de l'homme sera définitivement actée lors de son retour à Madrid cette fois-ci en tant qu'entraîneur en 2016. Trois Ligue des Champions plus tard, il sera rappelé en urgence pour jouer les pompiers de service. Un personnage historique dont le charisme n'a aujourd'hui pas d'égal. 


1. Cristiano Ronaldo (2009-2018)

FBL-ESP-FRAUD-RONALDO

Un transfert retentissant en 2009 en provenance de ​Manchester United et un homme qui va prendre une autre dimension au Real Madrid : à la conquête de tous les records, la star portugaise va se lancer dans une course folle vers les sommets, bien aidé par la concurrence inégalable de Lionel Messi qui va le pousser dans ses plus grands retranchements. 


Face aux performances indescriptibles de ces deux hommes, ​Cristiano Ronaldo deviendra le meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid avec 450 buts, le tout en seulement 438 matchs. L'histoire d'un joueur étranger aux limites de l'entendement.