​Dans les colonnes du journal L'Equipe, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais Rudi Garcia est revenu sur son arrivée chez les Gones, quelques mois seulement après avoir quitté le rival olympien, Marseille. Le technicien n'a pris aucune pincette.


En octobre dernier, trois petits mois seulement après son départ agité de l​'Olympique de Marseille, l'entraîneur Rudi Garcia s'offrait un rapide rebond du côté de l'​Olympique Lyonnais. Une nouvelle très mal accueillie par les supporters des deux clubs, notamment sur la Canebière ou la cote du technicien, déjà très entachée, a littéralement sombré.

Ce dimanche, Garcia a justifié son choix dans les colonnes du journal ​L'Equipe. Qu'on se le dise, le coach estime avoir fait un choix logique.


"Si je pensais venir à l’OL un jour vu la rivalité avec l’OM ? Jamais. Et Gérard Houiller m’a contacté… Je n’étais pas programmé pour repartir. J’avais préféré arrêter avec Marseille car c’était mieux pour tout le monde. Mais quand Lyon t’appelle, tu ne peux pas dire non. J’étais curieux de rencontrer Jean-Michel Aulas, qui a toujours été un adversaire. Il ne m’avait pas ménagé et c’est normal. J’étais un concurrent. Si je m’attendais aux difficultés ? Ce qui m’est reproché, c’est quoi ? De venir du club d’avant… D’accord j’ai pu en froisser certains et j’en suis désolé, mais je défendais mes couleurs."


Une claire mise au point. Difficile toutefois de reprocher à Garcia d'avoir accepté de coacher l'un des meilleurs effectifs du championnat, avec le 2e plus gros budget de Ligue 1. Néanmoins, ses débuts ne sont pas franchement idylliques, avec déjà quinze points de retard sur le 2e... l'​OM !


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr