​En restant inactif, le Paris Saint-Germain va empocher un joli pactole après la vente de Giovani Lo Celso à Tottenham pour une somme comprise entre 32 et 40 millions d'euros. 


Recruté au ​PSG le 20 juin 2016, Giovani Lo Celso n'aura jamais réussi à s'imposer dans l'effectif parisien, face à la concurrence accrue au milieu de terrain. ​Prêté (puis acheté) lors de la saison 2018-2019 au Betis Séville pour gagner du temps de jeu, l'international argentin retrouvera de sa superbe en signant un exercice convaincant en Liga avec neuf buts et quatre passes décisives en trente-deux matches de championnat.


Par ici la monnaie 

Prêté dans la foulée à Tottenham lors de cet exercice, l'ancien milieu de terrain parisien a réussi à convaincre José Mourinho et les dirigeants londoniens de lever son option d'achat cet hiver contre un chèque estimé entre 32 et 40 millions d'euros, sans oublier l'année de prêt évaluée à 16 millions d'euros par la presse anglaise. 

Un achat qui fait les affaires du club parisien qui détient un pourcentage à la revente de l'Argentin. En déduisant les différents prêts entre son arrivée au Betis Séville puis chez ​les Spurs l'été dernier, le Paris Saint-Germain, qui a un intéressement à hauteur de 20% sur la future revente du joueur, devrait percevoir environ entre six et sept millions d'euros. 

Giovani Lo Celso, qui s'est engagé définitivement jusqu'en 2025 avec le club anglais, pourrait enfin lancer sa carrière dans un grand club en Europe. Une bonne affaire malgré tout pour les Parisiens ?