En marge du tirage au sort de la Ligue des champions, Leonardo, le directeur sportif parisien, a évoqué l’avenir de Mauro Icardi au sein du PSG.


Arrivé cet été au Paris Saint-Germain sous forme d'un prêt avec option d'achat, ​Mauro Icardi a connu une intégration expresse au sein du club de la capitale. Malgré la forte concurrence présente en attaque, le buteur argentin a su profiter des pépins physiques d’Edinson Cavani pour s’imposer comme le nouveau n°9 du ​PSG.


La preuve, cette saison l’ancien capitaine de l’Inter Milan a d’ores et déjà inscrit 13 buts et délivré 2 passes décisives en 16 matchs toutes compétitions confondues. Joueur clé du système de Thomas Tuchel, Icardi a su s’intégrer au trio offensif Mbappé-Neymar-Di Maria et fait partie des 4 fantastiques de l’attaque parisienne.

"Son avenir ? C’est entre ses mains, c’est à lui de décider"

Des performances qui ont séduit, le directeur sportif qui était présent ce lundi au tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Après le verdict (​le PSG affrontera le Borussia Dortmund) Leonardo en a profité pour évoquer l’avenir d’Icardi au Paris-Saint-Germain. 


"Honnêtement, j'ai trouvé un gars très serviable qui a compris la situation et quel pourrait être son avenir au PSG. Il travaille beaucoup et a ensuite fait ce qu'il a toujours fait : marquer. C'est un joueur décisif, sa position est toujours idéale, c'est un vrai 9 qui privilégie également le jeu. Et puis il y a une concurrence importante qui le motive avec Cavani, Mbappé, Neymar, Di Maria, Sarabia. Tout ça est positif pour lui. Son avenir ? C’est entre ses mains, c’est à lui de décider. Nous avons encore une demi-saison à faire et c'est toujours crucial. Aujourd'hui, il est très impliqué et je suis content pour lui car il fait vraiment des choses positives au PSG".


Pour rappel, si Paris veut s'attribuer définitivement les services de Mauro Icardi qui est sous contrat jusqu'en juin 2022 avec l'Inter Milan, les dirigeants parisiens devront lever l'option d'achat du joueur, estimée à 70 millions d'euros.