​À la recherche d'un entraineur depuis le licenciement de Niko Kovac, le Bayern Munich serait très intéressé par le profil d'Arsène Wenger. Une rencontre entre les deux partis est organisée la semaine prochaine. 


L'entraineur alsacien faisait partie d'une ​sh​ort-list à la succession de Kovac. Thomas Tuchel, Erik Ten Hag et José Mourinho étaient également pressentis mais il semblerait que l'ancien technicien d'Arsenal soit le candidat numéro 1 de la direction bavaroise. Selon ​BildKarl-Heinz Rummenigge se serait entretenu plusieurs minutes au téléphone avec Arsène Wenger afin de discuter d'un éventuel contrat.

Un contrat d'une saison ? 

Les négociations débuteraient la semaine prochaine entre l'entraineur français et le président du conseil d'administration munichois. Du fait de son âge avancé (70 ans), il semblerait que la direction du Bayern Munich ne lui propose qu'un contrat de huit mois, laissant place par la suite à un coach plus jeune, sur le long terme.


C'est certainement l'expérience qui a penché en la faveur du technicien alsacien, le Bayern souhaite gagner dès cette saison et Arsène Wenger connait le chemin en ​Ligue des Champions et en championnat. 


La direction bavaroise souhaite conclure le dossier Wenger avant le 15 novembre, date de l'assemblée générale, marquée par les adieux d'Uli Hoeness qui va quitter son poste de président du club.