Exit Niko Kovac, l'entraineur croate n'a pas résisté aux mauvais résultats du club récemment. Mais alors quel entraineur pourrait le remplacer ? Lequel de ces techniciens s'adapterait le mieux à l'institution munichoise, 90min vous propose une liste de candidats, faites votre choix. ​


José Mourinho, trop égocentrique pour le Bayern Munich  


Le "spécial one" est attiré par un challenge en Bundesliga, seul championnat où il n'a pas encore réussi et ses deux Ligues des Champions remportées plaident en sa faveur dans l'esprit des dirigeants munichois qui courent après la coupe aux grandes oreilles depuis 2013. Seulement voilà, Mourinho est peut être trop charismatique, trop égocentrique pour une institution comme celle du ​Bayern Munich qui ne tolère pas que son entraineur se place au dessus du club. Sur le plan du jeu également, il ne semble pas que l'entraineur portugais ait la même vision du football que les dirigeants bavarois. 


Erik Ten Hag, le jeu avant tout 

Erik Ten Hag

L'entraineur hollandais a été l'architecte de la très belle équipe de l'Ajax qui a été jusqu'en demi finale de la ​Ligue des Champions l'année passée. Erik ten Hag a ébloui l’Europe avec la qualité du jeu développé. Il connait aussi très bien le club munichois, il a dirigé la réserve pendant deux saisons, de 2013 à 2015. Entre connaissance du club et idée de jeu portée vers l'offensive, l'équilibre est parfait. Cependant, il ne semble pas que le club néerlandais lâche le capitaine du navire comme cela​, alors qu'il a permis à l'Ajax de renouer avec la gloire européenne, il est actuellement sous contrat jusqu'en 2022. 


Arsène Wenger et Laurent Blanc, sans club depuis trop longtemps ? 

Arsene Wenger

Du point de vue du jeu, ces deux entraineurs français rentrent bien dans le style munichois, football de possession et priorité à l'attaque donc, Wenger et Blanc seraient tout à fait capable de s'adapter à la culture de jeu bavaroise. Malgré tout, les deux hommes n'ont pas été en charge d'une équipe depuis quelques années désormais et ce manque de rythme de compétition pourrait déranger les dirigeants munichois. 


A 70 ans, ​Arsène Wenger arriverait également au bout de sa philosophie de jeu, le Bayern Munich chercherait davantage un entraineur plus jeune. Laurent Blanc, de son côté, semble manquer d'expérience en Ligue des Champions, il n'a jamais dépassé les quarts de finales. 


Massimiliano Allegri, l'architecte italien ​


Après 5 saisons couronnées de succès avec, à la clé, deux finales de Ligue des Champions perdues, l'entraîneur italien profite d'une année sabbatique. Courtisé par le ​PSG et Leonardo, Allegri pourrait plutôt rejoindre le Bayern Munich. Sa connaissance du jeu et sa capacité à adapter son équipe en fonction de son adversaire afin de remporter la victoire lui donnent une réelle crédibilité aux yeux des dirigeants bavarois qui apprécient sa culture de la gagne dans les rencontres décisives. Cependant, le technicien italien peut apparaitre trop tactique au sein d'un club où la liberté pour le jeu prône davantage que la culture tactique. 

Selon les médias allemands, il semblerait que Thomas Tuchel ait été approché également par le club munichois mais l'entraineur du PSG ne souhaite pas quitter la capitale maintenant.