Le match opposant le FC Barcelone à Séville (4-0) a livré son lot de rebondissements. Sur le terrain, les Barcelonais ont parfaitement maîtrisé la rencontre, s'imposant avec un score fleuve. 


Pour sa première titularisation depuis août dernier, Ousmane Dembélé a marqué la rencontre de son empreinte. D'abord par une inspiration lumineuse sur le troisième but. Une feinte de frappe dévastatrice sur Diego Carlos pour s'offrir un but sublime. Puis, par un échange musclé avec l'arbitre de la rencontre, Mateu Lahoz. 


À la 87ème minute, Ronald Araujo, entré en jeu quelques minutes auparavant, est expulsé pour une faute à l'entrée de la surface. Jugeant la sanction sévère, ​Ousmane Dembélé s'approche de Mr.Lahoz pour lui exprimer vigoureusement son désaccord. Des propos immédiatement sanctionnés d'un carton rouge. 


"Il ne sait pas parler espagnol"

Devant cette scène, ​Lionel Messi a essayé par tous les moyens de faire annuler cette expulsion. En effet, sur des images diffusées dans l'émission El Día Después de Movistar+, on aperçoit le capitaine du Barça interpeller l'arbitre sur le manque de maîtrise de l'espagnol de son coéquipier français : "Il ne sait pas parler, il ne sait pas parler (l'espagnol ndlr)" Pour la Pulga, Dembélé ne savait pas ce qu’il disait. 

Un constat relayé par Ernesto Valverde en conférence de presse : "Parfois, j'ai du mal à parler à Dembélé en espagnol, alors j'ai hâte de savoir ce qu'il a dit. Je ne vais pas m'exprimer sur le sujet, je ne sais pas."


Dans le procès verbal d'après-match, Mr. Lahoz a stipulé que Dembélé s'était approché de lui en répétant : "Tu as été très mauvais, très mauvais". Des propos qui pourraient contraindre Dembélé a manquer le Classico contre le Real Madrid, le 26 octobre prochain. Le ​Barça a déjà fait appel de cette décision.