​L'Olympique de Marseille a totalement dominé une faible équipe de Montpellier. Malheureusement, l'OM n'a pas réussi à se remettre du but contre son camp de Bouna Sarr en première mi-temps. Valère Germain va concrétiser la nette domination de son club par une réalisation très opportune à 20 minutes du terme.


En fin de rencontre, une altercation à la suite d'une faute de Jordan Ferri, mal gérée par l'arbitre central, provoquera l'expulsion de trois joueurs : Boubakar Kamara, Dimitri Payet et le fautif montpelliérain . Les hommes d'André Villas-Boas deviennent le nouveau dauphin provisoire du PSG. 


Les notes des Marseillais


Steve Mandanda - 5 : Mandanda encaisse un but de son latéral impossible à arrêter. Il n'a subi aucune autre occasion dangereuse. C'est une nouvelle soirée frustrante pour le capitaine de ​l'OM

Bouna Sarr - 3 : Le vrai problème de Sarr réside dans sa qualité de centres. Il en a réalisé le plus grand nombre dans cette rencontre ; aucun n'a trouvé de partenaires. Le français provoque ce début de match compliqué avec son faible repli défensif et ce but contre son camp... 

Boubakar Kamara - 4 : Au lieu de se concentrer sur les fautes subies par son équipe, Kamara devrait avoir plus de considération sur son placement. Il est depuis quelques matchs trop peu en vue. Sa réaction stupide lui coûte un rouge direct et donc potentiellement plusieurs matchs de suspension. 

Alvaro - non noté : Il est sorti sur blessure assez rapidement. Cela semblait être une béquille provoquée par son gardien sur une sortie aérienne. Duje Caleta-Car (5) l'a remplacé avec une présence aérienne assez nette. C'est un joueur physique avec une belle énergie sur le porteur du ballon dans la profondeur. 

Jordan Amavi - 3 : Toutes les occasions adverses passent de son côté. C'est terrible de voir plus de la moitié des actions passées par l'aile gauche de cette défense. Sa naïveté coûte ce but malheureux de con coéquipier. Offensivement, il manquait ses centres mais se montrait disponible.

Kevin Strootman - 5 : Strootman a bien distribué le jeu. Ses récupérations assez hautes permettent au jeu de se développer. Il sait mettre son corps en opposition pour provoquer les erreurs adverses. Le Néerlandais s'est bien habitué à son nouveau poste. Valentin Rongier (6) l'a remplacé pour apporter des belles frappes et des transmissions intelligentes. 

Maxime Lopez - 6 : Lopez a vraiment bien joué, cet après-midi. Sa qualité technique lui donne l'opportunité d'aller chercher les espaces très présents dans le dos d'Hilton ou Pedro Mendes. Le jeune espoir est plutôt appliqué dans ses transmissions. Il crée beaucoup d'actions de son équipe. L'axe Lopes-Payet a bien fonctionné. 

Morgan Sanson - 3 : Beaucoup trop de ballons perdus. Il essaye de jouer ce rôle de meneur de jeu avancé, sans réussite. Il sert souvent mal ses coéquipiers, et le jeu a automatiquement penché à l'opposé. Nous trouvons trop peu ce joueur dans la zone de vérité. Nemenja Radonjic (6) a dû le remplacer pour apporter plus de profondeur. Il réussit le centre pour Germain et le but de l'égalisation. Encourageant.

Valère Germain - 7 : Très présent, Germain marque encore pour sauver l'OM. Il a pris largement le dessus sur ses vis-à-vis de la tête. Les défenseurs n'hésitaient pas à aller le chercher au duel pour solliciter une déviation. Il jouait plus dans l'axe, c'est bien, surtout en seconde période. 

Dario Benedetto - 5 : Sa présence offensive a d'étirer largement le bloc sur les ailes. Il mobilisait les défenses et créait des décalages. En seconde période, l'Argentin a quelque peu disparu au profit de son compère. 

Dimitri Payet - 5 : Payet a réussi une belle prestation. Il a toujours fait les mauvais choix. Ses multiples crochets ralentissaient le jeu. Plusieurs fois, l'international français aurait pu tirer plutôt que tirer. Sa dernière frappe était terriblement dangereuse, bien arrêtée par Geromino Rulli. Son carton rouge est anecdotique tellement par sa bêtise... 

​Marseille perd trois joueurs et deux points au Vélodrome. Une situation peu satisfaisante surtout au vu de la profondeur de banc de l'OM. Le déplacement de Dijon sera compliqué...