Ce soir à San Paolo se tenait un des chocs de cette première journée de phase de poules de Ligue des Champions. ​Naples recevait le tenant du titre, ​Liverpool, dans un stade bouillant. Les Italiens se sont imposés 2-0 au terme d'un match assez triste, mais quelques joueurs sont néanmoins sortis du lot. Découvrez les tops et flops de cette rencontre : 



Tops 


Kalidou Koulibaly 

FBL-EUR-C1-NAPOLI-LIVERPOOL

​Le Sénégalais a éclaboussé de tout son talent cette rencontre. Il a su museler le duo Sadio Mané et Mohamed Salah qui n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Koulibaly prouve encore une fois avec ce match qu'il fait partie des meilleurs défenseurs du monde.


Carlo Ancelotti

Le Mister a surclassé Jurgen Klopp ! Ancelotti a parfaitement maitrisé le pressing offensif habituel ​des Reds et a demandé à son équipe de jouer haut, ce qu'ils ont parfaitement réalisés. Ses choix de remplacements ont portés leurs fruits : Fernando Llorente entrée en jeu à la 69ème minute, a inscrit le deuxième but des Napolitains, et Zielinski, lui aussi sur le banc en début de match, a fait un bien fou au milieu de terrain lors de son apparition. 


Roberto Firmino 

Roberto Firmino

Un des rares qui a surnagé... Le Brésilien est tout le temps élégant lorsqu'il a un ballon dans les pieds. Auteur d'un match très correct, il a réalisé quelques gestes techniques et était l'un des seuls à créer des occasions pour les Reds. Bobby a d'ailleurs bien failli marquer en fin de première période sur une tête décroisée qui finit à quelques centimètres des poteaux de Meret.


Flops : 


Le milieu des Reds

Que de déchets techniques... James Milner et Jordan Henderson ont perdu trop de ballons, mais également... leurs nerfs. Auteur de très vilaines fautes tout au long du match, le milieu des Reds a sombré face à un Allan hyperactif. Il faudra que Klopp règle ce problème de la bataille du milieu pour remporter le retour à Anfield.



Trent Alexander Arnold

Lorenzo Insigne,Trent Alexander-Arnold

Le jeune anglais a rarement été autant en difficulté. Sur son aile droite, Lorenzo Insigne a su le déjouer tout au long du match. Egalement fautif sur le deuxième but napolitain qui offre le but à Llorente, Alexander Arnold​ n'a pas joué à son meilleur niveau et a également raté quasiment tous ses centres.


Kostas Manolas

Le défenseur grec est dans les flops pour deux grosses erreurs commises qui auraient pu coûter cher à Naples. La première, un dégagement raté qui offre une superbe occasion de but pour Mo Salah. La deuxième, une tête renversée qui a bien failli finir en but contre son camp. Sur le reste du match, Manolas n'a pas été plus rassurant que ça, notamment face à un très bon Firmino.