​Après le raté dans la quête d'un retour de Neymar au FC Barcelone, les dirigeants catalans envisageraient de se rabattre sur l'étoile montante du football français : Kylian Mbappé.


Un été éreintant pour deux instances, des spéculations à la pelle, des propositions orales puis écrites, l'usure du feuilleton ​Neymar aura eu raison des trois parties. Annoncé proche d'un retour au bercail deux ans après avoir quitté de manière tumultueuse le club qui l'a fait connaître en Europe, Neymar devra finalement se contenter d'une nouvelle saison de plus au Paris Saint-Germain. Cette fois-ci, la star brésilienne ne foulera pas la pelouse du Parc des Princes en sainteté, loin désormais du cœur des Parisiens qui accusent le coup d'une trahison inattendue. 

Et si l'ambiance peut paraître morose à Paris malgré des tentatives d'intimidation auprès des ultras parisiens pour ne pas contester leur joyau brésilien, la discorde semble également frapper l'instance catalane, dont les divisions en interne ne cessent d'éclater au grand jour. 


Épuisée par l'incapacité de recruter Neymar cet été, l'image du ​FC Barcelone a pris un coup à l'international, traînant un léger goût amer d'une équipe prête à tout pour se plier aux quatre volontés d'un joueur et d'un club. 

Alors à ce prix là, difficile de ne pas dresser un bilan fatidique de la gestion du club dans le dossier Neymar dont il est probablement temps de reconsidérer la question d'un joueur dont la nature de l'homme ne joue clairement plus en sa faveur. Et pour remédier à ce problème de fond, la solution semble toute trouvée. 

Selon les dernières informations de Mundo Deportivo, la présidence barcelonaise et les membres du conseil songeraient sérieusement à rabattre leurs cartes sur un autre joueur d'envergure. 


Sous contrat jusqu'en juin 2022, ​Kylian Mbappé ne laisse pas insensible le FC Barcelone qui y verrait le remplaçant idéal à Neymar. Difficile en revanche de voir ​une telle opération se réaliser à l'avenir alors que le ​Paris Saint-Germain n'est pas vendeur. 

En attendant, le récent champion du monde dispose d'un nouveau prétendant de taille qui pourrait jouer en sa faveur dans le cadre d'une éventuelle prolongation négociée à la hausse.