Alors qu'il n'a plus entraîné depuis son licenciement de Manchester Uited, José Mourinho a avoué qu'il voulait revenir sur un banc le plus rapidement possible.


En août dernier, au moment d'évoquer​ dans une interview à quel point le football jouait un rôle primordial dans sa vie, José Mourinho n'avait pas pu contenir ses larmes. À l'époque, l'entraîneur portugais avait annoncé que l'adrénaline du banc et du terrain lui manquait au plus haut point. Et il semble depuis avoir franchi un cap.

"En club, pas en sélection"

Cette fois en effet, c'est décidé : le Special One veut revenir aux affaires. Licencié de ​Manchester United en décembre 2018, l'ancien coach des Red Devils souhaite visiblement retrouver un défi à la hauteur de sa réputation dans e monde du ballon rond. Interrogé au micro de la chaîne Cuatro lors d'un événement promotionnel organisé au siège de la Ligue espagnole, "Mou" a sonné la fin de la récré.


"Les vacances, ça suffit ! Ça suffit, ça suffit ! J'ai vécu cet été pour la première fois comme un simple supporter de football et non comme un professionnel. Je comprends un peu mieux comment les supporters vivent cette période des transferts, parce que d'habitude, je la vis de manière plus professionnelle, plus pragmatique.

Mais soyez tranquilles, je recommencerai à entraîner quand arrivera une offre qui me fera sentir que c'est le moment de revenir. En club, pas en sélection. C'est quelque chose que je veux faire, mais ce que je veux faire c'est la phase finale d'un Euro, d'une Coupe du monde.

Quand j'y suis, je sens cette ferveur, je sens que j'aimerais y participer, mais quand je vois le travail à accomplir avant, je n'aime pas. Deux ans à jouer des petits matches. J'aime surtout entraîner tous les jours et plutôt jouer deux à trois matches par semaine".


Après avoir coaché les plus grandes équipes d'Espagne, d'Angleterre ou d'Italie, peut-être Josée Mourinho ne serait pas contre une expérience en Bundesliga ou en Ligue 1 ?


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr