​Âgé de 33 ans, le défenseur du Réal Madrid est devenu face aux iles féroés, le joueur espagnol le plus capé de l'histoire avec 167 sélections égalisant ainsi le record détenu par Iker Casillas. Une statistique qui fait de lui le meilleur joueur espagnol de l'histoire ? Oui mais il existe également d'autres arguments. 

L'âme de cette Roja qui a commencé à gagner 

Quand on débat sur, qui est le plus grand joueur espagnol de tous les temps, évidemment que l'on doit mentionner la beauté du jeu d'Iniesta ou encore l'intelligence tactique d'un Xavi ou bien même l'abnégation d'un Iker Casillas mais ​Sergio Ramos est différent car il possède ce supplément d'âme sur et en dehors du terrain qui vous fait gagner une rencontre. 


Sa personnalité, son caractère font de lui un compétiteur hors pair qui fera tout ce qu'il peut pour remporter le plus de trophées possible et c'est cette culture de la gagne qui a permis à l'Espagne de dominer le monde de football, en plus de son jeu de passes lumineux. 


Une régularité exemplaire 

Sergio Ramos est arrivé sur la pointe des pieds en sélection il y a maintenant 14 ans. Il s'agissait à l'époque d'une rencontre face à la Chine et le défenseur madrilène est entré en jeu remplaçant une autre légende, Carles Puyol. Le 8 septembre est une date spéciale également pour Ramos qui a effectué ses débuts au ​Real Madrid un certain 8 septembre 2005 en provenance de Séville. 


14 ans en club et en sélection au plus haut niveau qui lui ont permis de devenir un capitaine emblématique et une icône du football espagnol. Il s'est ainsi forgé un palmarès immense (4 Ligue des champions, 2 euro et 1 Coupe du Monde) qui le place forcément dans la discussion pour désigner le plus grand joueur espagnol de l'histoire.

Le défenseur moderne par excellence 

Depuis quelques années, Sergio Ramos est devenu la référence à son poste. Très fort dans les duels (sa qualité première), il est probablement le défenseur le plus complet au monde. Propre techniquement afin d'assurer la première relance, il est également très attiré par le but adverse. Ses statistiques en sélection comme en club sont affolantes pour un défenseur central (il a commencé sa carrière en tant que latéral droit). 


Le natif de Camas a inscrit 21 buts en 167 sélection avec la Roja et 69 buts pour son club du Real Madrid. Un défenseur si facile techniquement et si à l'aise devant le but qu'il est même désigné tireur des pénalty et parfois même des coups francs direct avec la sélection espagnole. 


Si après tout cela vous n'êtes toujours pas convaincu, dites vous alors que Sergio Ramos est le plus grand compétiteur de l'histoire de la sélection espagnole et l'un des joueurs les plus titrés dans l'histoire du football.