​Arsène Wenger a osé la comparaison entre Mohamed Salah et Lionel Messi.


Arsène Wenger est "retraité" depuis son départ d'Arsenal en 2018. S'il ne serait pas contre retrouver le monde du football en occupant un nouveau poste dans un club, le technicien alsacien continue à avoir un regard avertit sur le football. 


Sur Beln Sport, le technicien de 70 ans est revenu sur le niveau exceptionnel affiché par Mohamed Salah depuis 2 saisons. Un niveau impressionnant qui, selon lui, ne le fait pas encore manger à la table de l'Argentin ​Lionel Messi.

Ainsi, pour Wenger, l'Égyptien n'est pas encore assez régulier pour espérer être comparé à la Pulga. De plus, Salah a un côté trop personnel que le joueur doit améliorer dans les années à venir s'il veut faire partie des tous meilleurs joueurs du monde, malgré son énorme potentiel.


"Salah doit encore trouver la même régularité que Messi. Je trouve qu’il est aussi bon finisseur que lui, mais Messi est plus complet. Il sait aussi faire la dernière passe mais Salah est un peu obsédé par le fait de marquer lui-même. C’est quelque chose qu’il améliorera sûrement en vieillissant, de trouver le bon équilibre entre le moment où il faut donner le ballon et le moment où il faut marquer. Mais je l’aime beaucoup, il a un potentiel énorme."


Un constat intéressant qui, même si le joueur n'est pas encore au niveau d'un​ Lionel Messi, montre que le fait d'être comparé à l'un des meilleurs joueurs de l'histoire indique que le joueur est entré dans une autre dimension.