​Commentateur célèbre en France, Stéphane Guy n'en reste pas moins un personnage sulfureux du paysage footballistique français, en atteste ses excès de violence détaillés par le journaliste de la chaîne cryptée : Mourad Zeghidi.


Un titulaire indiscutable depuis ses débuts à Canal+, un homme apprécié par ses pairs, mais un commentateur vivement contesté par l'opinion public, Stéphane Guy ne laisse pas insensible le monde du football. Auteur de plusieurs bourdes monumentales lors de directs, le célèbre commentateur français s'était notamment illustré la saison passée après un accrochage devenu désormais culte avec Laurent Paganelli. 

Décrit par certains comme une personne impulsive voire parfois "sanguine", Stéphane Guy reconnaît volontiers son personnage parfois violent par le passé. Remis à l'ordre du jour par Mourad Zeghidi, en charge en 2012 du football italien à Canal+, Stéphane Guy aurait certainement pu perdre sa place​ après un violent accrochage avec l'un de ses confrères de Canal+. 


"On cherchait nos nouveaux consultants. Je propose Patrick Mboma et Luc Senor. Stéphane les descend. Je m'emporte, je lui dis qu'il a un problème avec les Noirs et je quitte la salle. Là, il pique une crise, me poursuit dans les couloirs, et me donne deux coups de poing." (Mourad Zeghidi)

 Le principal intéressé sera alors mis à pied pendant dix jours par sa direction dont il se défendra plus tard par "un honneur à faire respecter"


"J'étais très sanguin. Heureusement, je me suis beaucoup tempéré. Mais, j'ai un honneur à faire respecter quand même, il y a des choses qu'on ne peut pas dire. Je sais qui je suis."


Une affaire désormais entérinée.