​Après la victoire face à Metz (2-0), Leonardo s'est présenté au micro des journalistes en zone mixte et a répondu aux questions sur le mercato parisien, et donc sur le dossier ​Neymar. Excellent communicant, le directeur sportif a mis la pression sur le Barça grâce à des déclarations d'une habileté remarquable.


En s'exprimant volontairement devant les caméras, le Brésilien s'oppose déjà à la façon de procéder de son prédécesseur, Antero Henrique, qui n'avait lui pris la parole en public que très rarement. Grâce aux méthodes de son nouveau directeur sportif, le ​PSG espère apporter de la clarté dans son organisation, et faire passer les intérêts du club avant ceux des joueurs. C'est en ce sens que Leonardo a pris la parole sur le dossier Neymar après la victoire à Metz. 

 

Pour éclaircir le dossier 


Au coeur de l'actualité du mercato depuis de nombreuses semaines, l'éventuel transfert de Neymar est commenté, décortiqué et interprété sous tous les angles. Les postions de chaque parties sont connues depuis longtemps : Neymar veut quitter le PSG, qui est prêt à s'en séparer à certaines conditions. De son côté le ​Barça aimerait voir l'attaquant faire son retour, mais est en difficulté sur le plan financier. 


Au-delà de ces intentions établies et qui n'ont jamais évolué, ce feuilleton est sujet à d'innombrables rumeurs, lancées par des médias ou des acteurs proches du dossier, qui rajoutent une zone d'ombre et empêchent bien souvent une lecture exacte de la situation. Par exemple, le journaliste italien Gianluca Di Marzio avait annoncé ce jeudi un accord entre les deux clubs, que le PSG a démenti dans l'heure suivante. 


Face à ces rumeurs de ce type, Leonardo a donc tenu à donner des précisions sur les discussions avec le Barça, pour expliquer où en était le dossier. 


"La première fois qu'on a eu une proposition écrite officielle de Barcelone, c'était le 27 août donc à cinq jours de la fin du mercato, et on a même été ouverts à parler avec d'autres joueurs pour faire l'opération. Et après, on n'a jamais eu d'accord écrit par rapport à nos conditions."

Pour mettre la pression sur le Barça


​En donnant ces informations volontairement et en répétant que tout dépendait du Barça, le directeur sportif a intelligemment mis la pression sur les Catalans. À trois jours de la fermeture du ​mercato, la situation est très claire selon les mots de Leonardo : Neymar partira seulement si les conditions financières répondent aux attentes du PSG. Alors que le temps joue en sa faveur, le club de la capitale n'a plus qu'à attendre une hypothétique nouvelle offre, qu'il acceptera ou non. 


Mais dans un délai aussi court, le ​Barça, pour l'instant incapable de convaincre le PSG, aura bien du mal à proposer une offre satisfaisante, d'autant plus qu'il se heurte au refus d'Ousmane Dembélé de faire partie de l'échange. Par ses déclarations, Leonardo oblige donc les Blaugrana à se démener et trouver une autre solution pour réaliser ce transfert, tout en connaissant leur sdifficultés financières, sinon quoi Neymar restera à Paris. 

Pour renverser le rapport de force en faveur du PSG


​Alors que ce dossier semblait échapper au club parisien il y a quelques jours, cette déclaration lui fait le plus grand bien aujourd'hui. En confiant que la première offre écrite est arrivée le 27 août, Leonardo montre que les Barcelonais ne font pas de Neymar une priorité absolue. S'ils parviendront peut-être à l'arracher d'ici à lundi soir, ce sera avec toutes les peines du monde et en acceptant les conditions parisiennes. 


En réalité, c'est bien le PSG qui mène la danse dans ce feuilleton. Le Barça n'est désormais plus en position de force et malgré les longues discussions de ces derniers jours, il n'est toujours pas en mesure de formuler une offre convaincante. Grâce à ses mots, Leonardo a également pris le dessus sur Neymar, en le complimentant (pour préparer son retour au Parc des Princes ?) et en lui montrant indirectement que son prétendant n'était pas prêt à tout pour lui. 


Si l'issue de cette histoire est encore inconnue et conditionnera grandement la lecture finale de la bataille Barcelone - PSG pour la star brésilienne, Leonardo apporte en tous les cas une grande assurance au club de la capitale dans ces négociations, surtout publiquement, le ​PSG étant souvent raillé pour ses gestions désastreuses de certaines affaires. 


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr