​Franck Ribéry a-t-il été considéré à sa juste valeur en France ? La question revient souvent lorsque l'on parle de celui qui a tout remporté en club et a laissé une trace indélébile de son passage dans l'un des plus grands clubs du monde : le Bayern Munich.


Après douze ans de loyaux service en Bavière, l'ex international va donc vivre les (probables) dernières saisons de sa carrière à la Fiorentina, où ​il vient de s'engager officiellement. Souvent critiqué au pays pour ses conférences de presse truffées d'erreur de langage, celui qui a toujours mis tout le monde d'accord sur le terrain jouit d'une cote bien différente en terme d'expression orale à l'étranger.


En effet, son intégration express au Bayern Munich avait surpris plus d'un amateur de football, surtout avec une langue aussi complexe que l'Allemand. Mieux encore, celui qui a débuté en pro à Metz vient de prononcer ses premiers mots en italien... Et c'est une masterclass pour le troisième du Ballon d'Or 2013.

Loin d'en être au niveau débutant, Franck Ribéry est soit un élève très doué dans la matière soit on peut imaginer qu'il avait anticipé la suite de carrière de l'autre côté des Alpes.

Cela n'empêchera pas ses détracteurs de continuer de se passer ses plus grosses boulettes dans la langue de Molière, mais force est de constater que rares sont les personnes à manier autant de langues que l'ancien marseillais.