​La carrière de ​Mario Balotelli reflète assez bien la personnalité du joueur c'est-à-dire imprévisible. La manière dont le fantasque attaquant italien n'en finit plus d'exaspérer.


Encore un changement de club cet été pour Mario Balotelli. Après avoir quitté l'​OM en mai dernier sur un carton rouge qui lui vaudra d'ailleurs quelques matches de suspensions avec son nouveau club, l'Italien vient de s'engager avec Brescia. Seulement comme chaque année ou presque, l'italien a attendu le dernier moment pour décider d'où il voulait jouer la saison. Une attitude qui exaspère au plus au point le sélectionneur italien Roberto Mancini qui n'a pas hésité à le faire savoir dans des propos recueillis parGoal.


Mancini critique le mercato et l'attitude de Mario Balotelli


"À 29 ans, et pour la deuxième année consécutive, moins de 10 jours avant le début du championnat, il n'avait toujours pas une idée précise de l'équipe où il allait jouer. Il ne s'est pas préparé, il ne s'est pas entraîné régulièrement. Il doit réfléchir, ce n'est pas normal. (...) Je l'aime, mais pour lui, je ne peux plus rien faire. Il doit penser qu'il est au milieu de sa carrière et qu'il a encore beaucoup à donner s'il le souhaite bien sûr. "


Gérée par le sulfureux agent Mino Raiola, la carrière de Mario Balotelli a plus souvent pris une tournure financière que sportive. Aujourd'hui revenu à Brescia la ville de son enfance, SuperMario sera-t-il s'installer dans la durée ? Rien n'est moins sûr...