Les 10 plus gros transferts de l'histoire du football

1 milliard 390 millions d'euros, telle est la somme totale des dix plus gros transferts combinés, tous cantonnés sur les 6 dernières années. Les indemnités transferts pratiquées entre les clubs européens ont exposé ces dernières années et en voici la preuve avec les 10 plus gros transferts de l'histoire du football.

10. Gareth Bale - 2013 : 99 millions d'euros

En dixième place, il s'agit du transfert le plus vieux de ce top 10,  montrant à quel point les dernières années sur le marché ont été placé  sous le signe de la folie. À l'époque meilleur joueur de Premier League  2011 et 2013, le Gallois peinait à franchir ce cap qui sépare les stars  des superstars avec une formation de Tottenham qui n'arrivait pas à  jouer les premiers rôles en Angleterre (et en Europe).


Il a donc été l'un  des rares Britanniques à tenter l'aventure étrangère et malgré ses  difficultés récentes et ses blessures répétitives, il reste un maillon  essentiel du triplé historique du Real entre 2014 et 2017. 

9. Eden Hazard - 2019 : 100 millions d'euros

Après 7 ans à Chelsea et pas moins de 352 matchs, l'heure avait sonné  pour Eden Hazard de réaliser son rêve : rejoindre la Casa Blanca et  jouer sous les ordres de son idole, Zinédine Zidane. Contre un chèque de  100 millions d'euros, c'est chose faite. Une grosse perte pour les  Blues, une superbe acquisition pour les Merengues. 

8. Cristiano Ronaldo - 2018 : 100 millions d'euros

Fort d'un triplé jamais vu avec le Real, Cristiano Ronaldo a choisi de quitter un club dans lequel il a tout connu (Ligas, Copas, Ligues des  Champions, Ballons d'Or...) pour aller poursuivre sa légende dans un  nouveau championnat : la Serie A avec la Juventus. Un souhait qui lui a notamment permis  de devenir le premier joueur de l'histoire à soulever les titres de Premier League, Liga et Serie A en tant que joueur. Il a d'ailleurs été  écompensé pour cet exploit par le journal Marca. 

7. Ousmane Dembélé - 2017 : 104 millions d'euros

Après des débuts en fanfare à Rennes et une explosion confirmée à  Dortmund, Ousmane Dembélé a forcé son transfert vers le club de ses  rêves : le FC Barcelone. Prématuré ?

Depuis son arrivée, il  peine à confirmer les (énormes) espoirs placés en lui et n'est pas  encore devenu incontournable ni en club ni en sélection. À seulement 22  ans, pas de panique pour le natif de Vernon, mais nul doute que le Barça  espère mieux de son investissement dès la saison prochaine, où il  serait dans les plans de Valverde en tant que titulaire.

6. Paul Pogba - 2016 : 105 millions d'euros.

Après avoir montré l'étendue de son potentiel au Juventus Stadium, Paul Pogba a fait un choix fort : revenir à Manchester United, son premier  club professionnel, pour porter le projet des Red Devils. Deux ans après  ce choix, le Français n'a pas échoué individuellement mais les pièces  collectives ont manqué et le projet mancunien est au point mort. C'est à  présent un nouveau départ retentissant qui pourrait relancer sa  carrière. 

5. Antoine Griezmann - 2019 : 120 millions d'euros

Il voulait partir. D'abord annoncé à Manchester United avec son ami  Pogba en 2018, puis le même été au PSG et enfin au Barça en 2019, il a  fini par obtenir gain de cause lorsque les Blaugranas ont fait sauter  la banque et sa clause libératoire au passage, il a quelques semaines. À présent coéquipier de Lionel Messi, Luis Suarez and co, Antoine Griezmann  vise le titre qui lui a toujours échappé : la Ligue des Champions. 

4. Joao Felix - 2019 : 120 millions d'euros

Symbole d'un football dépensier, le tout jeune Portugais, 19 ans, n'a  qu'une seule saison en professionnel à son actif (44 matchs, 20 buts et 9  passes décisives) et a pourtant fait l'objet d'un transfert record  cette année. Encore relativement inconnu du grand public, il devra se  montrer à la hauteur des investissements d'un club pourtant pas habitué  aux folies. 

3. Philippe Coutinho - 2018 : 120 millions d'euros

Après quelques saisons de haute voltige avec Liverpool, Philippe Coutinho  avait des envies de Catalogne. Parti à prix d'or contre au grand dam des  Reds, il n'a pas encore justifié le prix qu'il a couté au Barça et peut  même avoir des regrets : l'année où il quitte Liverpool pour le Barça,  ce sont les premiers qui sortent les seconds en demi-finale de C1 et  soulèvent la Coupe aux grandes oreilles dans la foulée. 

2. Kylian Mbappé - 2017 : 180 millions d'euros

Été 2017, le Paris Saint-Germain est au sommet de son art en matière de  recrutement. Quelques jours après avoir rendu fous de bonheurs ses fans  en arrachant Neymar (dont il sera question un peu plus loin dans ce  classement) au Barça, le PSG enchaîne en recrutant Kylian Mbappé grâce à  un montage financier digne d'un film hollywoodien. Pour échapper aux  sanctions du Fair Play Financier, ils évitent de recruter une nouvelle  star pour une somme pharaonique en décalant l'achat à l'été 2018 et en  recrutant le jeune français sous forme de prêt avec option d'achat  obligatoire. Un coup superbe du Paris Saint-Germain qui malgré son coût  immense fait partie des meilleurs investissements de ce classement.

1. Neymar - 2017 : 222 millions d'euros

Plus gros transfert de l'histoire d'un point de vue comptable mais aussi  d'un point de vue médiatique et certainement émotionnel. Plus qu'un  feuilleton, "l'affaire Neymar" de 2017 a enflammé les médias, les  réseaux et bien des débats entre supporters catalans et parisiens. Après  de longues semaines de suspens et de rebondissement, entre photos  publiées par les joueurs d'un côté (le fameux "Se Queda" de Piqué  notamment) et déclarations de l'autre, en ajoutant une savante dose de  sources des quatre coins du monde (ce sont des journalistes brésiliens qui ont été les premiers à annoncer le transfert potentiel de "Ney"), ce  transfert  était total.