​En passe de se faire souffler la jeune pépite néerlandaise, Matthijs de Ligt, Leonardo souhaiterait réactiver une ancienne piste hivernale. 


En bonne posture ces dernières semaines pour attirer l'international néerlandais, les dirigeants parisiens semblent désormais bien mal embarqués alors que ​la Juventus aurait une longueur d'avance sur le dossier. 


Selon les dernières informations de la presse transalpine, Matthijs de Ligt aurait donné son accord à Fabio Paratici, le directeur sportif de la Vieille Dame, pour rejoindre les coéquipiers de Cristiano Ronaldo dès cet été. Un énorme pont d'or s'offre à la nouvelle sensation hollandaise alors que Sky Italia évoquait un contrat annuel de 15 à 20 millions d'euros sur les cinq prochaines saisons. 

Pour convaincre le club amsterdamois de lâcher sa pépite, les dirigeants turinois offriraient 70 millions d'euros dans l'opération. En pleines négociations, un dénouement est attendu prochainement, au retour de vacances du joueur. 


En attendant, Leonardo s'active pour trouver une solution de repli à cette nouvelle mésaventure qui n'est pas sans rappeler le transfert avorté de Frenkie de Jong dans la capitale. Le nouveau directeur sportif du​ Paris Saint-Germain compterait bien attirer le défenseur sénégalais du Napoli, Kalidou Koulibaly ​dont le m​ontant du transfert est estimé à 120 millions d'euros. 

Considéré comme l'un des meilleurs à son poste, l'international sénégalais jouit d'une belle cote en​ Serie A depuis son arrivée en provenance de Genk en 2014. 


Alors que Kalidou Koulibaly aurait pu prendre la direction ​de Manchester City contre un chèque de 120 millions d'euros selon les derniers échos de Tuttosport, Pep Guardiola ne serait finalement pas intéressé par sa venue, libérant une voie royale à l'état-major parisien.