​L'été dernier, le transfert de Cristiano Ronaldo du Real Madrid vers la Juventus de Turin pour 100 millions d'euros avait fait l'effet d'une bombe. Les observateurs en avaient déduit que le président du club, Florentino Pérez, n'avait pas su se résoudre à augmenter le salaire de son joueur. Une hypothèse que le principal intéressé a récemment réfuté.


S'il porte aujourd'hui le maillot de la ​Juventus de Turin, le quintuple Ballon d'Or a fait les plus beaux jours du ​Real Madrid. Il a battu tous les records du club et a remporté quatre Ligues des Champions avec la Casa Blanca. Cependant, au terme de la saison dernière (2017-2018), le Portugais avait quitté les siens pour se rendre en Italie et disputer la ​Serie A avec la Juve.


CR7 n'est pas parti pour l'argent

Les médias en avaient immédiatement déduis que Cristiano Ronaldo et Florentino Pérez ne s'étaient pas entendus sur les termes d'une prolongation de contrat. Une hypothèse que le président du Real Madrid a tenu à démentir dans l'émission El Transistor sur la radio Onda Cero.


"Le meilleur joueur que j’ai recruté est Cristiano Ronaldo. Nous n’avons jamais parlé d’argent et il ne m’a jamais demandé le paiement des impôts. C’est un très grand joueur et il avait besoin d’un nouveau défi pour se motiver."


Malgré ce démenti, le président du club de la capitale espagnole reste le responsable de ce départ dans le cœur et dans la tête de nombreux supporters madrilènes.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr