FBL-FRA-LIGUE1-REIMS-PARIS

LIGUE 1 : L'équipe-type de la 38e et dernière journée

Voici l'équipe-type de cette dernière journée de championnat pour la saison 2018-2019.

1. Walter Benitez (OGC Nice)

Ce derby de la Côte d'Azur est à l'image de sa saison : de très bonne facture. Le portier argentin a une nouvelle fois gardé les buts niçois avec sérénité, s'interposant devant les offensives monégasques de Fabregas, Martins et consorts. Très solide ce Benitez.

2. Hiroki Sakai (OM)

Le Japonais a été très présent défensivement, à l'image de son exercice 2018-2019, bien plus satisfaisant que celui de l'Olympique de Marseille. Il est un des hommes sur lesquels il faudra compter l'an prochain. Un joueur-modèle à bien des égards.

3. Mateo Pavlović (Angers)

Le défenseur angevin a été impérial face à Sainté ce vendredi soir. Faisant jouer son imposant gabarit (1m96 tout de même), il a pris tout ce qui passait de la tête et a incarné l'abnégation de la défense du SCO face à un cador du championnat de France.

4. Dante (OGC Nice)

Le Brésilien, patron incontesté de la défense des Aiglons, a tenu son rang face au club du Rocher. Présent dans les duels, concentré malgré l'absence d’enjeu, il a été récemment prolongé par ses dirigeants qui savent à quel point il est indispensable derrière.

5. Baba Rahman (Reims)

Le défenseur ghanéen prêté par Chelsea a choisi son match pour briller. Ultra présent offensivement, il ouvre le score dans un angle compliqué après une course folle. Très solide derrière face à ses adversaires directs parisiens, il a marqué la rencontre.

6. Eduardo Camavinga (Stade Rennais)

On va entendre parler de la pépite rennaise l'an prochain. Très à l'aise techniquement, précis et clairvoyant dans les transmissions, il n'a pas semblé être impacté par la pression quand les Lillois venaient au pressing sur lui. Il est tout près d'ouvrir son compteur en Ligue 1 sans une belle parade de Maignan sur son coté doit. L'avenir avec un grand A.

7. Naïm Sliti (Dijon)

Entré à la mi-temps, l'international tunisien a dynamité cette encontre capitale pour les Bourguignons. Il égalise sur un but de renard des surfaces peu de temps après sur le terrain et a tiré son équipe vers le haut avec sa percussion et son sens des coups. Décisif pour le maintien.

8. Mathieu Cafaro (Reims)

Le jeune Rémois s’est souvent montré à son avantage cette saison. Il a brillé face au champion de France : Cafaro a martyrisé le pauvre Kurzawa et inscrit un but d'une belle frappe croisée poteau rentrant. Il a pris des risques payants.

9. Maxwell Cornet (OL)

L'attaquant lyonnais effectue une fin de saison en trombe. Dans un match mal embarqué pour les Rhodaniens, il était lui bien à l'heure en ouvrant la marque sur un service de Depay, avec l'aide de Maouassa et du poteau. Dans les derniers instants de la rencontre, il envoie une très belle frappe pour égaliser. Il faudra poursuivre sur ce rythme-là dès août ! 

10. Serhou Guirassy (Amiens)

Le jeune franco-guinéen a brillé face aux futurs pensionnaires de Ligue 2. Il ouvre le score en étant à l’affût après un arrêt du gardien guingampais et donne intelligemment et au bon moment le ballon du deuxième but à son coéquipier iranien Ghoddos.

11. Mbaye Niang (Stade Rennais)

Quel dommage que la saison s'arrête si tôt pour l'international sénégalais ! Heureusement, il y aura encore la CAN pour briller encore. Impassible devant l'attente pour transformer le penalty de l’ouverture du score, il inscrit plus tard dans la partie un but sublime, envoyant un missile dans la lucarne. Égérie des Rouge et Noir pour leur nouveau maillot, il sera s'il reste le fer de lance de l'attaque bretonne l'an prochain.

Voici l'équipe-type de cette dernière journée de championnat pour la saison 2018-2019.