Choisi par Juninho et Jean-Michel Aulas pour succéder à Bruno Génésio, Sylvinho attendrait de voir ses diplômes d'entraîneur reconnus avant de débarquer dans le Rhône.


Et si les plans de Jean-Michel Aulas tombaient à l'eau ? Alors qu'il pensait avoir réglé le dossier de la gestion sportive de son Olympique Lyonnais, ​en attirant le duo Juninho (manager) - Sylvinho (coach), le président des Gones se voit confronté à un imprévu de taille. 

En effet, le successeur de Bruno Génésio n'aurait pas encore de diplôme reconnu par la Confédération européenne (l'UEFA) et les instances françaises, d'après ​L'Equipe. Une légère anomalie, qui pourrait retarder son arrivée en Ligue 1. Sylvinho ne dispose pas de la licence UEFA Pro A, et devra rapidement y remédier au risque de se voir priver de son nouveau rôle à Lyon.

Malgré tout, l'heure n'est pas encore aux soucis, puisque l'ancien international brésilien aurait d'ores et déjà lancé les démarches pour faire régulariser sa situation et reconnaître sa qualification. Mieux, il passera un examen final en juin pour valider son diplôme. L'​OL n'attend que cela !


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr