FBL-WC-2018-MATCH64-FRA-CRO

Regrets : Le XI de rêve que la France aurait pu aligner à l'Euro U21

Le 16 juin prochain va débuter en Italie la 22ème édition de l'Euro des moins de 21 ans. Si cela reste une compétition quasiment maudite pour les Bleus avec une seule victoire (en 1988), la France (qui est dans le groupe de l'Angleterre, la Roumanie et la Croatie), fait partie cette année des grands favoris de la compétition qui offre également une qualification pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo. 


Sylvain Ripoll, le sélectionneur des Bleuets qui vient de prolonger son contrat de deux ans, a annoncé sa liste cette semaine avec des surprises et des choix forts, parfois étonnants. Si le groupe a de quoi aller loin dans ce tournoi, l'immense vivier de joueurs U21 français à travers l'Europe a de quoi faire rêver. Tous ne seront malheureusement pas de la partie. Pour rappel, peuvent y participer tous les joueurs  qui avaient 21 ans au début de la qualification. 


Voici le onze rêvé que la France aurait pu aligner à l'Euro U21.

1. Alban Lafont

Pour sa première année à la Fiorentina et à seulement 20 ans, Alban Lafont a rapidement confirmé le talent qu'il avait montré au TFC. Titulaire indiscutable de la Viola, Alban Lafont aurait certainement pu être l'un des portiers des Bleuets à l'Euro. Il n'a pourtant pas jamais été appelé avec les U21 et se bat même avec la concurrence des U20 pour son poste. Surprenant. 


Le gardien de but titulaire sera donc Paul Bernardoni, qui sort d'une grosse saison avec Nîmes cette saison. Ses suppléants sont Gautier Larsonneur (Brest) et Maxence Prévot (Sochaux). Luca Zidane, annoncé comme possible gardien numéro 2 du Real Madrid cette saison, aurait également pu faire partie de la liste, entre autres. 

2. Benjamin Pavard

Il a beau être champion du monde et régulièrement appelé par Didier Deschamps, Benjamin Pavard a joué le début des qualifications pour cet euro avec l'équipe de France espoir, c'est même ces prestations qui ont certainement fait pencher la balance pour le sélectionneur des A pour l'emmener à la Coupe du Monde en Russie. Le futur joueur du Bayern Munich aurait donc très bien pu redescendre cet été pour aider ses anciens coéquipiers. Il n'en sera rien. 


Ce sont Colin Dagba (PSG) et Kelvin Almian Adou (TFC) qui joueront les latéraux à droite. Valentin Rosier (Dijon) fait partie des autres joueurs qui auraient pu prétendre faire partie du groupe, en vain. 

3. Abdou Diallo

Cette histoire risque de beaucoup faire parler en cas de contre-performance à l'Euro. Capitaine des Bleuets et taulier du Borussia Dortmund, Abdou Diallo, n'a finalement pas été sélectionné par Sylvain Ripoll. La raison ? Une opération extra-sportive que le défenseur central va subir le 24 mai prochain et qui lui aurait fait raté toute la préparation. 


Si le joueur pensait que cela ne changerait rien pour son Euro, le sélectionneur en a donc décidé autrement, lui préférant des joueurs qui seront opérationnels dès le début de la compétition. Son coéquipier en club et ancien Parisien, Dan-Axel Zagadou, n'a pas non plus été appelé pour son trop jeune âge (19 ans). 


Autre absence notable, l'ancien Toulousain, Issa Diop, qui était titulaire avec West Ham cette saison mais n'a plus été appelé depuis novembre dernier. 

4. Mouctar Diakhaby

Arrivé sur la pointe des pieds et à la surprise générale à Valence, alors que Lyon n'en voulait plus, Mouctar Diakhaby a surpris tout son monde en devenant un titulaire indiscutable de la défense espagnole et un des indispensables de son équipe. S'il n'a plus été appelé depuis octobre chez les espoirs, sa saison aurait pu lui permettre de se battre pour une place dans le groupe, surtout en l'absence d'Abdou Diallo. 


Sylvain Ripoll a donc choisi à ce poste, Dayot Upamecano et Ibrahim Konaté (Leipzig), Moussa Niakhaté (Mayence) et Anthony Caci (Strasbourg). 

5. Lucas Hernandez

Lucas Hernandez est dans le même cas que son futur coéquipier au Bayern, Benjamin Pavard. S'il a 23 ans et est déjà champion du monde avec les A, le latéral gauche a participé à la phase de qualifications avec les Bleuets jusqu'en novembre 2017 et aurait pu redescendre donner un coup de main. Blessé depuis plusieurs mois, le joueur aurait de toute façon été forfait pour la compétition. 


Son frère Théo (Real Sociedad), ainsi que Stanley Nsoki (PSG) auraient pu avoir également leurs cartes à jouer. Le sélectionneur a préféré choisir Fodé Ballo Touré (Monaco) et le Niçois, Malang Sarr

6. Matteo Guendouzi

Le jeune milieu de terrain d'Arsenal a été appelé par Sylvain Ripoll et devrait être titulaire pendant la compétition. U20 jusqu'en mars 2018, son ascension a été presque aussi fulgurante qu'en club. Débarqué en tant que surprise et pari sur l'avenir, en provenance de Lorient, le milieu de terrain a rapidement marqué les esprits à Arsenal. 

7. Tanguy Ndombele

Tanguy Ndombele ne disputera pas l'Euro U21 avec ses coéquipiers Houssem Aouar et Lucas Tousart. Sylvain Ripoll a mis en avant que la priorité restait les A et le talentueux milieu de terrain lyonnais devra donc respecter la convocation de Didier Deschamps à la joie des Bleus mais aux grands regrets des Bleuets. 


Les autres milieux de terrain du groupe sont Romain Del Castillo (Rennes), Olivier Ntcham (Celtic) et Jeff Reine-Adelaïde (Angers). 

8. Jonathan Bamba

L'un des hommes forts de Lille cette saison a bien et logiquement été sélectionné avec les Bleuets après sa saison à 13 buts et 4 passes décisives en Ligue 1. Jonathan Bamba risque fort d'être l'un des pions essentiels du futur parcours de la sélection espoir. 


Sylvain Ripoll s'est par ailleurs passé, entre autres, d'Allan Saint-Maximin. Un choix étonnant, malgré sa fin de saison difficile avec Nice, pour un joueur détonant qui aurait pu faire mal à de nombreuses défenses européennes. Tout comme Marcus Thuram (Guingamp). Le coéquipier de Bamba en club, Jonathan Ikoné ainsi que Martin Terrier (Lyon), lui ont été préféré.



9. Ousmane Dembélé

Parmi les stars manquantes à l'appel, Ousmane Dembélé peut-être l'un des grands regrets. Le champion du monde a lui aussi participé aux qualifications espoirs pour cette compétition et aurait pu être la surprise finale de Sylvain Ripoll, qui a préféré garder un groupe qu'il connait bien. Blessé actuellement, sa participation aurait été compromise mais aurait donné une saveur supplémentaire à ce tournoi. 

10. Kylian Mbappé

Malgré son palmarès et ses records déjà incroyables, Kylian Mbappé  aurait bien pu faire partie de ce groupe du haut de ses 20 ans. Il aurait même été le cinquième joueur le plus jeune du groupe. Nul doute que son apport aurait donné d'énormes chances supplémentaires et aurait fait de la France l'équipe à abattre. Taulier des Bleus, Kylian Mbappé n'a toutefois pas été amené à descendre aidé ses compatriotes en espérant qu'ils ne le regretteront pas trop. 


Le meilleur buteur de Ligue 1 en aurait profité pour obtenir ses premières sélections en espoir, presque un an après avoir remporté la Coupe du Monde et avoir été élu meilleur jeune du tournoi. 

11. Moussa Dembélé

S'il n'a pas toujours pu garder sa place de titulaire sous les ordres de Bruno Génésio, Moussa Dembélé a déjà prouvé tout son talent en inscrivant 15 buts pour sa première saison en Ligue 1 et avec Lyon. L'ancien du Celtic reste le buteur de cette équipe espoir et sera une des pièces maîtresses d'un futur possible beau parcours. 


Il sera en concurrence avec un ancien Lyonnais, vendu à Mayence, Jean-Philippe Mateta. L'ancien parisien et buteur de Leipzig, Jean-Kévin Augustin, et Neal Maupay après sa belle saison à Brentford en Championship sont les grands oubliés de ce poste.