FBL-FRA-CHAMPIONS-TROPHY-PSG-MONACO

Coupe du Monde U20 : Les 10 pépites à suivre pendant le tournoi

Du 23 mai au 15 juin, la Pologne va vibrer au rythme de la Coupe du Monde U20. L’occasion de découvrir des joueurs prêts à éclore avec leurs sélections. Certains sont déjà connus et tandsi que d'autres méritent de l'être. Plusieurs ont même déjà été appelé avec la sélection A.Tour d'horizon des dix joueurs qui risquent de briller pendant la compétition.

10. Tom-Dele Bashiru (milieu, Nigeria)

Faire sa place à 18 ans à Manchester City en tant que milieu de terrain n’est pas chose facile. Pourtant Pep Guardiola a déjà fait appel au natif de Manchester. C’était le 19 décembre 2017 lors d’un match d’EFL Cup face à Leicester. Depuis, le Nigérian fait ses classes avec l’équipe réserve dont il est titulaire ainsi qu’en Youth League. Né en Angleterre et formé à City, il a d’abord rejoint les U16 anglais avant d’opter pour la sélection nigériane avec laquelle il participera à sa première compétition cet été.  

9. Erling Haland (Attaquant, Norvège)

À 18 ans l’attaquant formé au Bryne FK mesure déjà 1 mètre 91. De quoi faire peur aux défenses adverses. Surtout que le fils de Alf-Inge Haland (ancien milieu défensif passé par Manchester City) est rompu aux joutes de la Bundesliga (Autriche). Après avoir débuté la saison sous les couleurs du Molde FK et brillé lors des qualifications de l’Europa League (4 buts en 5 matchs), le Norvégien a rejoint le Red Bull Salzburg en janvier dernier pour 5 millions d’euros. Un club avec lequel il a remporté la coupe et le championnat cette saison.  

8. Moisés Ramirez (Gardien, Equateur)

Très véloce et doté d’excellents réflexes, le natif de Guayaquil est un des hommes clé du Championnat d’Amérique du Sud U20 remporté par son pays, gardant sa cage inviolée durant 298 minutes. Avec 11 sélections dans cette catégorie d’âge il est un leader essentiel de la Tri. Prêté par l’Independiente del Valle cette saison à la réserve de la Real Sociedad, Moisés Ramirez n’a disputé que 4 rencontres de championnat avec le club espagnol. Mais le potentiel est présent et il compte bien le démontrer durant cette Coupe du Monde.  

7. Andrea Pinamonti (Attaquant, Italie)

Appelé depuis ses 14 ans en sélection, le natif de Cles a tout connu avec son pays et compte 53 sélections avec les jeunes (19 buts). Formé au TNT Monte Peller, Pinamonti a ensuite rejoint l’Inter Milan avec lequel il a connu ses débuts en Serie A à 17 ans. Prêté cette saison à Frosinone, il a inscrit 5 buts en 27 apparitions mais n’a pas pu éviter la descente en Serie B. Ce qui n’enlève en rien ses qualités de buteur.  

6. Nehuén Perez (Défenseur, Argentine)

Acheté pour 2,5 milions d’euros à l’Argentinos par l’Atletico Madrid en juillet 2018, Nehuen Perez est un des plus gros talents du pays. Mis sur le banc à deux reprises cette saison en Liga par Diego Simeone, le natif d’Hurlingham apprend aux côtés des meilleurs. Appelé à 17 ans avec les U20 de son pays, le numéro 18 des Madrilènes est le capitaine incontesté de la sélection avec laquelle il a terminé deuxième lors du Championnat d’Amérique du Sud U20. Agressif et doté d’une bonne détente, Nehuén Perez pourrait faire vaciller plus d’un attaquant. Au grand bonheur de Diego Simeone.

5. Kangin Lee (Milieu, Corée du Sud)

Originaire d’Incheon, Kangin Lee est pourtant très connu de l’autre côté des Pyrénées en Espagne. Et plus précisément au FC Valence ou l’ancien joueur d’Incheon United a effectué toute sa formation depuis 2011. Passé par les équipes de jeunes de "Los Ches", Kangin Lee a connu ses premiers pas avec l’équipe professionnelle cette saison. Titulaire face au CD Ebro en coupe d’Espagne, il a fait ses débuts en Liga le 12 janvier dernier face à Valladolid. Le gaucher a même connu l’Europa League notamment lors du quart de finale face à Villarreal. Appelé avec les A en mars 2019, ses dribbles dévastateurs risquent de faire parler durant la compétition.  

4. Alban Lafont (Gardien, France)

Titulaire à 16 ans avec le Toulouse FC alors que le club jouait le maintien, le français s’est imposé dans un autre club aux mêmes couleurs. Il s’agit de la Fiorentina où le natif de Ouagadougou a brillé pour sa première saison en Serie A. Titulaire à 33 reprises, il a été un des joueurs les plus utilisés par Vincenzo Montella. Membre de l’équipe qui a participé à la Coupe du Monde U20 il y a deux ans, Alban Lafont compte bien emmener son équipe plus loin que les huitièmes de finale pour cette édition.  

3. Timothy Weah (Attaquant, Etats-Unis)

Le fils de l’ancien Ballon d’Or George Weah a une particularité cette saison : il est champion avec deux clubs (PSG et Celtic Glasgow). Prêté par le club de la capitale en Ecosse, l’Américain a explosé cette saison (17 matchs, 4 buts). Sélectionné à 8 reprises avec les A de Gregg Berhalter, Weah ne compte pourtant aucune sélection avec les U20. Mais nul doute qu’il sera un membre important de l’effectif des Yanks pour cette compétition.  

2. Florentino Luis (Milieu, Portugal)

Prototype du milieu de terrain moderne travailleur et technique, Florentino Luis va sûrement alimenter la rubrique des transferts cet été. Passé par toutes les catégories de jeunes au Benfica, il est un des éléments en devenir de l’effectif lisboète. Champion d’Europe U17 (2016) et U19 (2018) avec les jeunes portugais, le natif de Lisbonne compte déjà 15 sélections avec les U20 du Portugal. Il a participé à la Coupe du Monde de la catégorie il y a deux ans en s’inclinant face à l’Uruguay en huitièmes de finale.   

1. Diego Lainez (Attaquant, Mexique)

Meilleur joueur du Festival international espoirs - Tournoi Maurice-Revello (anciennement Festival espoirs de Toulon) l’année passée, le prodige mexicain risque de faire parler de lui cet été. Et à seulement 18 ans, le gamin possède déjà une expérience du haut niveau. Champion du Mexique avec l’América au stade Azteca, Diego Lainez compte déjà quatre sélections avec les A. Passé sous la houlette de Ricardo la Volpe, le natif de Villahermosa a connu toute une saison avec Quique Setien au Bétis Séville (16 matchs toutes compétitions confondues). Sous contrat jusqu’en 2024, sa fougue et ses crochets courts vont faire mal à plus d’une défense.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : ​@90min_fr