À la recherche d'un nouvel attaquant, le PSG semble avoir passé la seconde dans le dossier Nicolas Pépé.


Nicolas Pépé est un homme courtisé. Auteur d'une saison exceptionnelle sous les couleurs de ​Lille avec 20 buts et 11 passes décisives pour 36 matchs joués. Des statistiques folles pour l'Ivoirien de 23 ans qui attisent forcément les convoitises des grosses écuries européennes.


Parmi elles, deux clubs semblent avoir un temps d'avance sur les autres. Ainsi, le ​PSG et ​Manchester United seraient déjà entré en contact avec le club ​Lillois dans l'espoir de remporter le gros lot en fin de saison.


Alors que le​ marché des transferts pour les attaquants devrait battre son plein cet été, dans le sillage du départ d'Antoine Griezmann, les clubs vont devoir se dépêcher de valider leurs cibles prioritaires avant de ne voir la valse des attaquants faire grimper les prix.


Ainsi, le ​PSG souhaiterait rapidement valider la venue de la pépite Ivoirienne, qui deviendrait le remplaçant parfait d'Edinson Cavani, annoncé sur le départ. Afin de mettre toutes ses chances de son côté, les Parisiens auraient déjà entamé les discussions avec leur dauphin en championnat.


Et pour répondre aux exigences des Lillois, le club de la capitale souhaiterait mettre dans la balance le jeune Stanley Nsoki, jeune défenseur qui plaît beaucoup à Luiz Campos, le conseiller du président Gérard Lopez. Une stratégie qui permettrait surement de faire baisser le prix demandé, qui s'élèverait vraisemblablement aujourd'hui à 80 millions.


Il serait donc plaisant de voir le deuxième meilleur buteur de Ligue 1 rester dans le championnat de France. Au PSG désormais d'avancer plus vite que le Bayern de Munich et ​Manchester United.


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : ​@90min_fr