Suite à son match nul face à Angers ce samedi (2-2), l'​Olympique de Marseille a été distancé de huit points de le troisième place, occupée par l'Olympique Lyonnais. Un écart qui pourrait mettre en difficulté le club phocéen.


Les supporters marseillais croyaient à un retour en Ligue des Champions, 6 ans après son dernier match dans la plus prestigieuse des compétitions (face au Borussia Dortumd). Mais ce samedi, les espoirs ont été anéantis. Alors que l'​OM menait 2 buts à 0 face à Angers grâce à un doublé de Mario Balotelli, les coéquipiers de Florian Thauvin se sont vu rejoindre, en fin de rencontre, à cause de deux pénaltys concédés. Un match nul qui n'arrange pas les affaires du club marseillais que ce soit sportivement ou financièrement. 


En effet, après la victoire de l'OL face à Rennes (0-1) et celle de l'AS Saint-Etienne face à Nimes (2-1), l'​OM est descendu à la cinquième place et se retrouve à huit points de la troisième place, synonyme de Ligue des Champions. Alors qu'il reste seulement 8 journées, les hommes de Rudi Garcia auront du mal à décrocher une qualification en ​Ligue des Champions, la saison prochaine.


Une non-qualification dans la compétition européenne qui pourrait également laisser des regrets à ​l'OM, d'un côté financier, comme l'a expliqué Gauthier Kuntzmann journaliste à Canal + :


 "Une non qualification pour la Ligue des Champions cela aurait aussi des conséquences financières parce que une participation à la Ligue des Champions c'est 40 ou 50 millions d'euros de plus qu'une participation à la Ligue Europa. C'est un gros manque-à-gagner pour l'OM de ne pas participer à la Ligue des Champions" a-t-il déclaré dans l'émission du Late Football Club.

Une conséquence importante pour les dirigeants marseillais surtout que l'équipe de la Cannebière est en déficit de 78,5 millions d'euros. Pour rééquilibrer les comptes, le président Jacques-Henri Eyraud a annoncé qu'il y'aurait des départs de quelques joueurs l'été prochain (Rami, Thauvin, Payet, N'jie...).