​Antoine Griezmann et l'Uruguay c'est une belle histoire d'amour. C'est grâce à Carlos Bueno à la Real Sociedad et ses coéquipiers de l'Atlético Madrid José María Giménez et Diego Godin qu'il a découvert ce petit pays d'Amérique du Sud. Une passion qu'il assume pleinement à tel point que l'attaquant français est désormais prêt à franchir un nouveau pas.


Qui se rappelle du match France - Uruguay lors de la Coupe du Monde ? Alors qu'il avait inscrit le second but des Bleus scellant la victoire contre la Celeste, ​Antoine Griezmann n'avait pas voulu célébrer sa réalisation "par respect" pour son pays d'adoption. 

Un geste très apprécié par les Uruguayens, à tel point que le sélectionneur Óscar Tabárez a proposé de naturaliser le joueur pour qu'il puisse jouer sous les couleurs bleu-ciel dans les années à venir. Lors d'une interview accordé à Ovacion Digitalle plus grand quotidien uruguayen, Griezmann a tenu à réponde à l'invitation.


"Tout le monde connait mon attachement pour l'Uruguay. Je bois du maté, j'écoute de la Candombe (musique uruguayenne ndlr). Óscar Tabárez m'a appelé pour me faire cette proposition. Après une conversation avec Didier Deschamps je suis en mesure de vous dire que j'ai accepté. Après l'Euro 2020 je jouerai pour l'Uruguay pour préparer la Coupe du Monde 2022. J'ai déjà tout gagné avec les Bleus, j'avais besoin d'un nouveau challenge", a-t-il ainsi expliqué.


Voilà une décision polémique qui risque de faire beaucoup de bruit parmi les supporters tricolores qui ne liront pas cet article jusqu'au bout pour se rendre compte qu'il s'agit d'un beau poisson d'avril.