​Des vidéos circulant sur les réseaux depuis mardi soir démontrent que le ballon de Ronaldo n'avait pas entièrement franchi la ligne de Jan Oblak contre l'Atlético.


Alors que la VAR est littéralement décriée, après ses débuts en huitièmes de finale de Ligue des Champions, voilà que la Goal-Line Technology est à son tour remise en cause. Utilisée par l'arbitre de la ​rencontre Juventus - Atlético de Madrid, sur le deuxième but turinois, l'outil technologique avait validé la réalisation de Cristiano Ronaldo.

Or, si l'action a fait débat, les réseaux se sont eux agités et les détracteurs se sont entêtés à prouver une mauvaise appréciation de l'arbitre. Et il faut avouer que certaines vidéos leur donnent plutôt raison, ou au moins justifient leurs doutes.


D'une part, car la taille du ballon est réduite sur les recréations 3D, mais aussi car la ligne de but n'occupe pas la même largeur que le reste du terrain. Enfin, c'est la position du ballon sur l'animation vidéo qui perturbe, car le ballon n'est pas forcément placé au même endroit qu'en vrai. 

Le but de la ​Juventus était-il donc valable ? Rien n'est moins sûr. Tout n'est du moins qu'une affaire d'interprétation, et les mauvaises langues pourront toujours crier à l'injustice ou au complot.