Les 10 joueurs à l'hygiène de vie "douteuse" mais qui ont eu une belle carrière

Le football de haut niveau est un sport exigeant qui requiert pour ceux qui sont professionnels un travail pointu, souvent qualifié d'invisible. Ce terme fait écho à tout ce qui s'apparente à l'hygiène de vie. Et, sur ce point de nombreux joueurs, en dépit d'un talent évident qui leur a permis d'assurer une carrière somme toute respectable, ont montré des lacunes criantes. 

Retour sur ces joueurs à l'hygiène de vie "douteuse".

10. Fabien Barthez

Fabien Barthez, champion du monde en 1998 et champion d'Europe 2000, est certainement le meilleur gardien que le football français ait jamais connu mais n'a pas toujours été un exemple en matière d'hygiène de vie.


Comme d'autres joueurs de l'Équipe de France, il s'allumait régulièrement une cigarette parfois même avant l'entraînement, notamment lors de ses saisons à Manchester United. Celui que l'on surnomme le "divin chauve" a également été suspendu quatre mois pour un contrôle positif au cannabis en 2006. 

9. Souleymane Diawara

Souleymane Diawara, international Sénégalais a quasiment tout gagné en Ligue 1 que ce soit à l'OM, Bordeaux ou même Sochaux. Des titres donc, mais aussi des litres... En effet, le joueur connu pour porter des gants en hiver comme en été lorsqu'il jouait, est un fêtard invétéré, n'hésitant pas à quitter ses quartiers pour passer des soirées arrosées dans la capitale.


Une tare qui n'a jamais vraiment eu d'incidence sur ses prestations en matchs, partout où il est passé "Souley" a toujours fait l'unanimité en tant qu'homme et en tant que joueur. Subséquemment, bien que ses sorties nocturnes relevaient du secret de polichinelle l'ancien Havrais n'a jamais vraiment été embêté concernant son goût prononcé pour la nouba.

8. Ousmane Dembélé

Ousmane Dembélé est sans doute le joueur qui symbolise le mieux le prototype du footballeur incroyablement talentueux, mais vide de notions liées au travail et au professionnalisme.


Depuis son arrivée au FC Barcelone, l'international Français multiplie les retards à l'entraînement, les sorties nocturnes mais aussi il montre des carences en matière de nutrition.

Il se murmure de l'autre côté des Pyrénées qu'il serait un amateur de restauration rapide.


Auteur d'un nouveau golazo lors de l'ultime journée des phases de poules de LDC, le néo champion du monde démontre qu'en dépit de grosses lacunes concernant son hygiène de vie, il demeure un joueur de génie capable du pire donc, mais aussi du meilleur.

7. Sydney Govou

Sydney Govou, a principalement évolué dans son club formateur l'OL, et avec celui ci, il a soulevé sept titres de champion de France consécutifs entre 2001 et 2008 notamment.


l'ancien Bleu était un joueur doté d'une réputation solide sur les prés, cependant en dehors de ceux-ci Govou traîné une image de footballeur adepte des femmes et des boissons alcoolisées.


Impliqué dans l'affaire Zahia, il a surtout établi des records en matière de délit routier, lorsqu'il évoluait à Lyon il a été contrôlé au volant avec 2,6 g d'alcool dans le sang avant de faire parler de lui en étant ivre lors d'un tournoi de Tennis.


Un comble pour celui qui terminera sa carrière en signant à Évian Thonon Gaillard lors des derniers instants de sa carrière.

6. Ezequiel Lavezzi

Ezequiel Lavezzi présente de nombreuses similitudes avec celui qui le précède dans ce top, Sydney Govou, comme lui il joue au poste d'ailier, mais surtout ils partagent un fort penchant pour l'alcool et la fête.


C'est un secret pour personne, l'international Argentin picole et son addiction pour l'eau-de-vie l'a empêché de connaitre une carrière à la hauteur de son talent. L'ancien joueur du PSG s'est souvent montré irrégulier lors de son passage dans la capitale française.


El Pocho, le confiait lui-même, il aime sortir et s'amuser... Parti jouer en Chine, on espère que les nuits asiatiques lui offre tout le bonheur du monde.

5. Tony Adams

L'ancien capitaine des Gunners d'Arsenal, Tony Adams symbolise merveilleusement bien le peu d'hygiène de vie propre à de nombreux joueurs britanniques dans les années 90.


Aussi célèbre pour ses talents de défenseurs que pour ses frasques dues à l'alcool, tant est que l'Anglais a multiplié les arrestations pour des bagarres en boîte de nuit ou pour conduite en état d'ivresse.


Tony Adams s'est même payé le luxe de disputer quelques matchs en étant bien amoché. Visiblement cela ne l'a pas empêché de brandir des trophées avec le club Londonien cher à Arsène Wenger.


Fort de son expérience de joueur confronté aux problèmes d'alcool, l'emblématique capitaine d'Arsenal a ouvert depuis, une clinique où l'on traite les addictions des sportifs.

4. Ronaldinho

Coupe du Monde, Ligue des Champions, Liga... Ronaldinho s'est forgé durant toute sa carrière l'un des plus beaux palmarès de l'histoire du foot. Outre un talent immense sans doute jamais égalé, Ronnie s'est aussi distingué pour son côté chaud lapin.


De son propre aveu, il déclarera : "lors de mon passage au Barca, je faisais souvent l'amour avant les matchs. Cela était bénéfique car le jour suivant j'arrivais plus heureux sur le terrain"


Un avis qui suscitera de nombreuses critiques sur son hygiène de vie et qui entraîneront un rendement nettement moins prolifique sur les terrains. Peu importe, son sourire, ses dribbles chaloupés ainsi que ses exploits individuels font de l'ancien Ballon d'Or brésilien une légende du football.

3. Paul Gascoigne

Il est quasiment impossible de dresser des portraits liés à l'hygiène de vie douteuse des footballeurs sans mentionner le nom de Paul Gascoigne, tant son addiction pour l'alcool fut grande.


L'Angleterre tout entière est unanime, Gazza demeure l'un de ses plus grands talents, un joueur hors norme capables de soulever les foules ou de faire regretter à Alex Ferguson de n'avoir pas réussi à le faire signer à Manchester United, à la fin des années 80.


Seulement voilà, ses déboires liés à l'alcool occuperont davantage la scène médiatique et relégueront ses qualités de footballeurs à un rang secondaire. En 2016 par exemple, il est photographié dans un triste état de déchéance.


Néanmoins, il continuera de conserver une forte sympathie auprès des fans anglais qui se souviennent de l'ex-milieu de terrain des Threes Lions comme un génie du football qui en a fait rêver plus d'un.

2. Diego Armando Maradona

Diego Maradona, est et restera considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football. Ses buts d'anthologies, son toucher de balle, ainsi que ses titres en clubs ou en sélection font du "Pibe de Oro" un joueur de légende qui aura marqué son époque.


Un joueur de génie certes, mais ô combien controversé, notamment pour ses frasques liées à ses relations douteuses avec la mafia Italienne ou pour sa consommation de cocaïne. Une dépendance à la drogue qui poussera, à la suite de contrôle positif, les hautes instances de football à le suspendre à deux reprises en 1991 et en 1994.


Une addiction qu'il n'arrivera jamais à surmonter et qui conduiront ce joueur fantastique à une fin de carrière peu glorieuse.

1. Georges Best

Georges Best, est le premier de ce classement mais aussi le pionnier en d'autres matières. Il est sans doute la première star du football mondial mais aussi le premier joueur à mener une vie en dehors des prés, trépidante et jalonnées d'excès.


Ailier virevoltant, technique, vif, il a marqué les esprits par son génie, mais aussi par sa vie et son tempérament. Lauréat du ballon d'Or en 1968, il va vite sombrer en écumant les bars et en collectionnant les femmes et les voitures de luxe.


L'ancienne star de Manchester United, considéré comme le cinquième Beatles a gratifié les fans de football d'actions merveilleuses et aussi avec des citations pleines d'à propos. L'une d'entre elles résume assez bien le style de vie mené par le Nord Irlandais.


"J'ai dépensé tout mon argent en filles, en verre et en voiture. Tout le reste, je l'ai gaspillé."


Une existence tout en excès qui précipitera sa mort en 2005, à la suite d'une infection pulmonaire, il était alors âgé de 59 ans.