​Manchester United a laissé passer une belle occasion d'enrôler Neymar en 2017 alors que José Mourinho avait proposé le Brésilien à ses dirigeants. Les fans mancuniens peuvent s'en mordre les doigts, Man U aussi. 


En 2017 et selon des informations du Daily Record, le Special One s'était renseigné sur la situation de l'attaquant auriverde, alors sous contrat avec le FC Barcelone. En délicatesse avec le club Blaugrana, lié à plusieurs sujets sensibles, Neymar avait fait vœu d'un départ du club catalan. Disposant d'une clause libératoire de 220 millions d'euros, peu d'écuries en Europe pouvaient se positionner sur le dossier de la star brésilienne. 

Un temps en avance sur plusieurs de ses concurrents, José Mourinho était intéressé par le profil du feu follet brésilien, et a immédiatement suggéré le joueur à sa direction. Mais soucieux de ne pas faire de folies démesurées et devant s'acquitter d'un salaire faramineux à l'année (30 millions d'euros), ​Neymar ne rentrait pas dans les frais du club mancunien. 


L'erreur, fatale, n'a pas manqué de profiter au ​PSG qui s'est précipité pour faire signer la pépite barcelonaise. Pourtant, Man U est adepte des transferts onéreux et peu rentables ces dernières saisons. Après avoir considérablement investi sur le ​marché des transferts et notamment sur des joueurs prometteurs comme Lindelof, Mkhitaryan, Schneiderlin, Di Maria ou encore Alexis Sanchez, représentant l'équivalent de 221 millions d'euros... la direction mancunienne avait décidé de revoir son plan d'approche en matière de recrutement. 

Aujourd'hui, ​Manchester United a probablement commis une erreur de casting qui aurait pu créer aussi bien une dynamique positive sur le plan sportif que sur le plan financier. Pour rappel, Neymar a une forte valeur marchande et incarne une image à l'international dont le club aurait pu profiter pour développer son merchandising. À coup sûr, c'est une belle opportunité qui s'est envolée.