​Auteur d'une première partie de saison poussive en témoigne l'élimination précoce en Ligue Europa (0 victoire en 4 matches), l'Olympique de Marseille s'apprête à vivre un mercato hivernal agité. Alors qu'une opération dégraissage est prévue, Rudi Garcia aurait fixé ses deux priorités dans le sens des arrivées.


Distancé à six points du podium en Ligue 1 et d'ores et déjà éliminé de l'Europa League après une phase de poules catastrophique, le ​club phocéen est au plus bas avant la réception de Dijon, programmée ce dimanche au Vélodrome. Rudi Garcia a bien tenté d'enrayer la spirale négative en modifiant ses plans contre la Lazio de Rome (défaite 2-1) avec notamment une défense à trois et Clinton Njie à la pointe de l'attaque, en vain. 

Heureusement, le ​mercato hivernal approche et semble tomber à pic pour le club phocéen. Rudi Garcia a d'ailleurs d'ores et déjà ciblé ses deux priorités. Alors qu'il n'a cessé de clamer sur tous les toits l'été dernier que la venue d'un attaquant n'était pas une priorité, l'ancien de la Roma a fait machine arrière devant les prestations une nouvelle fois consternantes de Kostas Mitroglou et Valère Germain.


L'autre poste ciblé par le technicien phocéen n'est autre que celui du latéral gauche. Il faut dire que Jordan Amavi a enchaîné les performances décevantes lors de cette première partie de saison. Sans doublure, le coach marseillais n'a pas d'autre choix que de titulariser l'ancien de l'OGC Nice même s'il a tenté à Rome (2-1) un coup en faisant reculer Lucas Ocampos, à l'image de Bouna Sarr la saison passée. 

Seul bémol pour Rudi Garcia, l​'Olympique de Marseille ne disposera pas d'une enveloppe conséquente pour le ​mercato hivernal et selon l'Équipe, Morgan Sanson pourrait bien être sacrifié pour dégager des liquidités.