Alors que le ​Réal a été tenu en échec à Bernabéu lors du derby madrilène (1-1), Julen Lopetegui a surpris son monde en faisant rentrer Vinicius Junior en fin de match (88ème min). Un choix que le technicien explique en conférence de presse.


Il y a des premières qui marquent. D'autres beaucoup moins. Ce samedi lors du derby madrilène qui a vu l'Atlético se déplacer dans l'antre du Réal, la fin de match à été marquée par la première apparition de Vinicius Junior sous les couleurs de la maison blanche. 


En effet, l'ex-pépite de Flamengo, âgé de 18ans seulement, est rentré en jeu à la 88ème minutes de jeu en soutient de Karim Benzema. Ce choix, Julen Lopetegui l'a justifié en conférence de presse d'après-match : 


"Nous avons compris que la fin de match nécessitait de la vitesse, et Vini en a, c’est pour ça que nous l’avons fait entrer [...] Je cherchais de la vitesse, tout le monde commençait à fatiguer et ça aurait pu leur faire mal. Nous avons eu quelques situations, c’est dommage que nous n’ayons pas réussi à les concrétise"


Une première qui ne rentrera pas dans l'histoire donc, puisque le jeune brésilien n'a pas pu faire la différence lors des 5 petites minutes de jeu qui lui ont été accordées. Juste le temps de bien remuer la pointe de l'attaque sans pour autant pouvoir faire la différence.

Avec cette apparition, Vinicius est par ailleurs devenu le premier joueur né après l'an 2000 a avoir porté le maillot du Réal de Madrid en match officiel.