Dans cette journée décalée de Liga, le ​Real Madrid avait l'occasion de doubler le FC Barcelone qui s'est incliné plus tôt dans la soirée face ​à Leganés. Cependant, face à un Séville de haut vol, la casa blanca a lourdement chuté au stade Ramon Sanchez Pizjuan (3-0). Voici les notes de la défaite madrilène.


T. Courtois (4) : L'international Belge n'a pas pu éviter la débâcle ce soir. Il n'est pas fautif sur les buts, mais peut souvent mieux faire. En témoigne, sa parade fébrile sur le premier but. Il a semblé en difficulté sur de nombreuses tentatives adverses (12, en première mi-temps). Le gardien de 26 ans a empêché une addition plus lourde avec quelques arrêts (57', 59'). 


Nacho (3) : En difficulté toute la partie, Nacho n'a pas été à son niveau. Surpris par le pressing adverse, il a même manqué de précision chose étrange pour lui. Ses centres se sont fait rares et souvent manqués. 

(59') Lucas Vazquez : Il a apporté un peu plus d'activité et de dynamisme, mais est rentré lorsque le Real n'avait plus d'espoir. 


R. Varane (4) : À l'image de la défense du Real, Varane n'a pas été à la hauteur de l'événement. Malgré quelques bonnes interventions, il a été surpris par la vitesse de Ben Yedder et le placement d'André Silva. 


S. Ramos (4) : Même constat que son coéquipier en charnière centrale. Le capitaine de la maison blanche n'a pas pu remettre ses joueurs à l'endroit. Lui aussi a été dépassé par la complémentarité du duo d'attaquant sévillan. 

Marcelo (3) : Coupable sur le premier but du FC Séville à cause d'une relance dans l'axe peu appuyée, le brésilien a enchaîné les erreurs de placement. Les offensives du FC Séville sont très souvent passés par son côté. Cerise sur le gâteau, il sort sur blessure probablement dû à un pépin musculaire. 

Casemiro (4) : La sentinelle madrilène souvent irréprochable a été à la peine tout au long de la rencontre. Il n'a pas su contrer les contres-attaque fulgurantes de l'adversaire en perdant de nombreux ballons. 


T. Kroos (5) : l'un des seuls rescapés de ce naufrage. Bien esseulé, il était le seul joueur réussissant quelques gestes et se créant quelques occasions. Malgré ses tentatives, l'ancien bavarois a manqué de soutien de la part de ses coéquipiers. 


L. Modric (4) : Un match à deux visages pour le meilleur joueur européen de l'année. Sa première période a été catastrophique. Il n'a pas résisté dans l'intensité physique qu'ont imposé les hommes de Pablo Machin. Cependant, la seconde fut meilleure, avec plus de réussite dans ses gestes, mais insuffisant pour rattraper un premier acte cauchemardesque.

(71') D.Ceballos : Peu de ballons à se mettre sous la dent, son entrée n'a pas galvanisé les troupes déjà abattue. 


G. Bale (5) : À l'image de Toni Kroos, le Gallois est l'un des seuls à s'être montré dangereux. Avec plus de 7 tirs tentés, il a manqué de réussite dans le dernier geste. Il regrettera certainement son face-à-face manqué un peu avant l'heure de jeu. 

M. Asensio (3) : Fantomatique en première mi-temps, pas plus en vue lors de la deuxième. On ne sait pas dans quel domaine, il a existé. Très peu de percussions et de tentatives, un match au rendement très faible pour le natif des Baléares. 

K. Benzema (3) : Il a manqué tout ce qu'il a entrepris. Le buteur des Merengue n'a pas pesé dans le jeu comme habituellement et encore moins à la finition. Résultat des courses une sortie prématurée pour le Français. 

(59') Mariano : Quelques occasions pour l'ancien lyonnais mais rien de bien croustillant.