​Valère Germain et Kostas Mitroglou auteurs d'une saison 2017-2018 mi-figue mi-raisin, le feuilleton du "grand attaquant" à l'​Olympique de Marseille a repris de plus belle. Très vite, les dirigeants phocéens ont érigé en priorité le dossier Balotelli mais ils seraient prêts désormais à faire volte-face.


Mario Balotelli à l'OM, l'histoire semblait enfin pouvoir s'écrire. Les dirigeants phocéens avaient consenti des efforts financiers importants en proposant à l'Italien un salaire historique, estimé à 7 millions d'euros annuel. L'intéressé s'était déplacé à la Commanderie, il y a une dizaine de jours et l'officialisation du transfert semblait imminente. 


Seulement voilà, depuis ce jour, le dossier n'avance plus. Si l'optimisme est toujours de rigueur dans le camp des Marseillais, le doute est permis et l'on se prépare même au pire. Dans les colonnes de l'édition de jour de la Provence, un proche du dossier s'est ainsi exprimé :


"Ça peut se décanter d'ici le milieu de semaine. Si ça ne se fait pas à ce moment-là, ça risque de ne plus se faire du tout".


Alors pourquoi ça coince ? Le problème ne viendrait pas de l'Olympique de Marseille, toujours prêt à accueillir l'international italien ni même de l'OGC Nice, vendeur mais plutôt du sulfureux agent du joueur, Mino Raiola. Ce dernier qui, pensait son joueur libre à la fin de la saison, espérait pouvoir négocier une prime astronomique à la signature de son joueur. Mario Balotelli étant en réalité, lié à l'OGC Nice, jusqu'en juin 2019, la fameuse prime tombe dans les oubliettes... 

En conférence de presse récemment, Andoni Zubizarreta s'est montré plus que prudent sur ce dossier :


"C'est plus compliqué que pour un dossier ordinaire. Nous essayons de trouver un accord, différentes possibilités, Nice, Balotelli et nous? Nous avons mis tout ce que nous pensons pouvoir apporter dans le dossier, après si ça marche, ça marche, sinon, il faudra penser à un autre élément qui pourra nous permettre de rendre l'équipe plus compétitive."


Lassé de la situation, l'Olympique de Marseille est prêt à tracer un trait sur Balotelli et activer ses plans B dont les pistes menant à Wissam Ben Yedder et Islam Slimani.