​La rumeur prend un peu plus d'épaisseur chaque jour : ​Cristiano Ronaldo va quitter le Real Madrid pour la Juventus Turin. Pour certains médias, l'affaire est déjà bouclée et l'officialisation, une question de jours... et de timing. Ce mardi, c'est Tuttosport le quotidien italien qui dévoile les raisons de ce départ dans le Piémont. 


Tout d'abord ce qui pourrait convaincre Ronaldo de quitter la ​Casa Blanca, c'est sa relation avec le club Merengue et surtout Florentino Pérez. Depuis la finale de Ligue des Champions remportée 3-1 face à Liverpool, plusieurs médias s'accordent à dire qu'entre les deux hommes la relation n'est plus tellement au beau fixe. D'autant que chaque année, CR7 fait des pieds et des mains pour être revalorisé et reconnu à sa juste valeur au Real. 

Pour Tuttosport, c'est le challenge sportif qui pourrait être un facteur important. Après avoir tout raflé en Angleterre et en Espagne, le Portugais pourrait faire de même en Italie et continuer d'inscrire sa légende en Europe. L'autre facteur sportif : la ​Champion's League. Vingt-deux ans que la Juve n'a pas remporté la coupe aux grandes oreilles. La Vieille Dame a été deux fois malheureuse finaliste ces dernières années, face au Barça en 2015 et face au Real Madrid en 2017. Ronaldo pourrait donc être celui qui permet à la Juve d'enfin soulever le trophée. 

Enfin, concernant l'extra-sportif, le quotidien transalpin relève une anecdote qui prête à sourire. Lors de la ​Coupe du Monde, le Portugal a été fourni en lunette de soleil par une société italienne dont le propriétaire n'est autre que le frère de celui de la Juventus Turin... Des détails comme celui rapporté par Sport Mediaset, qui avance qu'Adidas aurait augmenté sa production de maillot bianconeri en vue d'une arrivée de la star portugaise. 


Autant de raisons qui laissent planer le doute sur la possibilité de ce transfert, puisque dans le même temps, le principal intéressé ne s'est pas exprimé. Or, là derrière fois qu'il s'est exprimé sur la Juventus Turin, c'était pour se dire ​touché par leur réaction lors de son ciseau-retourné en quart de finale aller de Ligue des Champions (3-0). Suivez mon regard...