L'Olympique de Marseille avait rendez-vous avec son histoire, ce soir, lors de la finale de l'Europa League face à l'Atlético Madrid. ​Si les joueurs phocéens ont réalisé un parcours sans-faute jusque-là, les hommes de Rudi Garcia ne partaient pas avec le statut de favori avant cette rencontre. Alors qu'aucun club français n'avait réussi à remporter cette compétition, le club olympien espérait bien changer la donne.


Cependant, l'OM faisait face à l'un des meilleurs clubs européens : l'Atlético Madrid. Après avoir terminé troisième de sa poule en Ligue des Champions, le club madrilène a été reversé en Europa League, à la surprise générale. Dès les seizièmes de finale, les Colchoneros sont donc devenus l'équipe à éviter durant toute la compétition. En éliminant notamment Arsenal ou le Sporting Lisbonne, les coéquipiers d'Antoine Griezmann sont parvenus à faire parler leur talent pour accéder à cette finale. 

De son côté, l'Olympique de Marseille avait dû écarter le Red Bull Salzbourg ou le Red Bull Leipzig pour composter son billet pour cette ultime rencontre. Se disputant à Lyon, les supporters phocéens ont facilement pu faire le déplacement pour soutenir leur club favori. 


​​

​​Pour cette finale, Rudi Garcia a pu compter sur les retours de Bouna Sarr et de Dimitri Payet dans son onze-type. 

​​

À quelques minutes du coup d'envoi, les supporters ne manquent pas de faire du bruit au sein du Groupama Stadium.

​​

​​

​​

3ème : après un superbe mouvement marseillais, Dimitri Payet envoie Valère Germain dans la surface de réparation adverse. L'attaquant phocéen ne parvient pas à trouver le cadre, pourtant seul face à Jan Oblak. 





20ème : sur sa première occasion, l'Atlético Madrid trouve le chemin des filets. Alors que Steve Mandanda donne un ballon, pourtant anodin, à Frank Zambo Anguissa, le milieu de terrain rate complètement son contrôle. Gabi en profite pour envoyer Antoine Griezmann seul face au portier marseillais. L'attaquant français ne se rate et permet aux Colchoneros d'ouvrir le score dans cette finale. 




30ème : gros coup dur pour l'OM avec la sortie de Payet sur blessure, remplacé par Maxime Lopez.






Mi-temps : malgré une très bonne entame de match, l'OM rentre aux vestiaires en étant menés au score. Pour ne rien arranger à cela, les joueurs phocéens ont dû voir la sortie sur blessure de Dimitri Payet.





49ème : le break est fait pour l'Atlético Madrid ! Lancé par Koke dans la surface de réparation, Antoine Griezmann réussit à piquer son ballon par-dessus Steve Mandanda et s'offre un doublé dans cette finale.






L'Atlético Madrid gère parfaitement cette seconde période. Si Antoine Griezmann excelle depuis le début de la rencontre, Luiz Gustavo ne trouve pas la solution face à l'international tricolore. Le joueur phocéen est souvent dans l'obligation de faire faute sur l'attaquant madrilène.




80ème : l'OM est tout proche de relancer le suspens à dix minutes de la fin de rencontre. Sur un superbe centre de Morgan Sanson, Kostas Mitroglou réussit à reprendre le cuir de la tête. Cependant, sa tentative échoue sur le poteau de Jan Oblak. 






88ème : Gabi ne rate pas l'occasion d'alourdir le score. Après un contre rapidement mené, Koke décale parfaitement son coéquipier dans l'entrejeu madrilène. Le joueur espagnol réussit à tromper la vigilance de Steve Mandanda.





Fin du match. L'Atlético Madrid remporte la quatrième Europa League de son histoire. L'ouverture du score d'Antoine Griezmann a fait très mal aux joueurs phocéens qui n'ont jamais réussi à revenir dans la rencontre.