​Interrogé par SFR Sport, Adil Rami a annoncé avec son humour habituel qu'il n'hésitera pas à mettre de coups à Antoine Griezmann lors de la finale de l'Europa League.


Ce mercredi, la France s'apprête à vibrer devant la finale de l'Europa League. Pour la première fois depuis 2004, un club français va disputer un titre continental. ​L'Olympique de Marseille tentera de battre l'Atletico Madrid. Une rencontre qui s'annonce ouverte ​et durant laquelle il faudra suivre plusieurs duels.

Parmi eux, Adil Rami aura la délicate mission de museler Antoine Griezmann. Et le défenseur olympien ne compte pas y aller avec les pincettes, comme il l'a confié non sans humour dans un entretien à SFR Sport.


"Si je peux lui enlever une cheville, je lui enlève une cheville. Il vaut mieux demander pardon que la permission" a-t-il déclaré avant de parler plus sérieusement. "C'est un joueur très intelligent, il arrive à se faire oublier et il est toujours là quand on ne l'attend pas."



​Du Rami dans le texte. En attendant, sur le terrain ce sera une toute autre histoire tant Griezmann peut se montrer dangereux à tout moment. Mais Adil Rami joue gros, plus qu'un nouveau sacre européen, il pourrait définitivement gagner sa place pour le ​Mondial