​Une révolution se prépare au Paris Saint-Germain. La future nomination de Thomas Tuchel en tant qu'entraîneur va engendrer des changements à la fois dans l'effectif, et dans la philosophie de jeu de l'équipe.

​Même s'il n'est pas encore aux commandes, ​le technicien allemand prépare d'ores et déjà son intersaison, et aurait ciblé deux joueurs pour renforcer son milieu de terrain. Lassana Diarra, arrivé cet hiver au PSG, ne serait pas dans les petits papiers du futur coach, et pourrait être poussé à partir. 

FBL-FRA-LIGUE1-SAINTETIENNE-PSG

​En signant à Paris lors du mercato hivernal, Lassana Diarra avait l'ambition de relancer une nouvelle fois sa carrière, un an après son départ tumultueux de l'Olympique de Marseille. Malheureusement, barré par la trop forte concurrence qui règne au sein de l'entre-jeu parisien, Lass doit se contenter d'un temps de jeu assez faible.

​Remplaçant lors de la double confrontation face au Real Madrid, et durant la finale de la Coupe de la Ligue, Diarra n'a pas les faveurs d'Unaï Emery lors des grands rendez-vous. Avec six petites titularisations en Ligue 1, l'ancien Merengue n'a que trop rarement l'occasion de faire valoir ses qualités.

​Egalement loin d'être dans une forme optimale physiquement, Lassana Diarra a clairement les caractéristiques du maillon faible en vue du prochain mercato. Malgré un contrat prenant fin en juin 2019, le milieu de terrain tricolore pourrait subir de plein fouet l'arrivée de Thomas Tuchel.

L'ex-entraîneur du Borussia Dortmund souhaite naturellement apporter sa touche personnelle à l'effectif. C'est ainsi que d'après Le Parisien, Tuchel ciblerait Max Meyer (Schalke 04) et Julian Weigl (Borussia Dortmund). Du haut de leurs 22 ans, les deux milieux allemands représentent le futur du football d'outre-Rhin, et disposent d'un profil assez similaire. Doués techniquement, ils correspondent parfaitement à la vision du jeu de Thomas Tuchel.

​Loin de basé son jeu sur des redoublements de passes ou des percussions balle au pied, Lassana Diarra est désormais dans l'obligation de se trouver un nouveau point de chute, sous peine d'être abonné au banc la saison prochaine...