​Selon Marca, Andrés Iniesta va quitter le Barça pour rejoindre la Chine cet été, pas seulement dans une optique sportive. Explications.


Seulement trois saisons après Xavi, le FC Barcelone s'apprête à laisser filer un autre de ses  enfants, Andrés Iniesta. ​La probable fin d'une sublime aventure, débutée en 2002 et durant laquelle le virtuose espagnol sera devenu l'un des meilleurs joueurs du monde. Alors qu'il quittera vraisemblablement le nid cet été, le milieu de la Roja aurait un plan bien précis.

Poursuivre en Europe ne l'intéresse pas, du moins pas autre part qu'à Barcelone. Par contre, le football chinois lui, présente ses avantages. D'une part, il serait accueilli en icône, avec le salaire qui va avec ... mais surtout il pourrait y exporter l'une de ses propres productions : le vin. 


  • ​Les ventes vinicoles avant le sportif ?

En effet, selon Marca, ​Iniesta aurait déjà convenu d'un accord avec un club chinois, mais aussi avec des clients de l'Empire du Milieu pour la vente de 2 millions de bouteilles de son vin, qu'il produit dans son village natal, Fuentealbilla depuis 2010. Une belle reconversion en vue.