​La bonne saison olympienne ne changera rien au plan des dirigeants marseillais de trouver la perle offensive qu'il manque à l'effectif olympien cette année. Très intéressé par un des meilleurs buteurs actuel de Ligue 1, les dirigeants connaissent désormais le prix de celui qui pourrait devenir le prochain buteur de l'Olympique de Marseille. 


17 buts et 5 passes décisives cette saison en Ligue 1

Si Kostas Mitroglou semble peu à peu retrouver la forme et devenir enfin l'attaquant décisif qu'il était au Benfica Lisbonne, l'international grec n'offre toujours pas les garanties physiques et techniques pour reprendre ce rôle de buteur numéro un la saison prochaine. Même constat pour Valère Germain qui a vécu plus de bas que de hauts depuis son arrivée dans la cité phocéenne. 


Analyse faite du groupe, les dirigeants olympiens ont fait du rôle de goleador, la piste prioritaire du club au prochain mercato. Parmi les pistes privilégiées, ​celle du très en vue attaquant d'Angers, Karl Toko-Ekambi

Le buteur camerounais est l'une des révélations de la saison en Ligue 1 à son poste avec ses 17 buts et 5 passes décisives (dont un but au Vélodrome en début de saison) et une activité souvent très remarquée sur les pelouses de France. 


Alors que le joueur reste sur 6 buts lors de ses 6 derniers matchs, Toko-Ekambi est tout simplement à la cinquième place du classement des buteurs en championnat cette saison derrière les mastodontes que sont Edinson Cavani, Neymar, Mariano Diaz et Radamel Falcao. 


Une performance incroyable et inattendue pour un joueur qui évolue chez le 13ème de Ligue 1. S'il réalise la meilleure saison de sa carrière, il reste un joueur régulier du haut de ses 25 ans après avoir marqué 7 buts l'an passé mais aussi 11 et 14 lors des deux saisons précédentes en Ligue 2 avec Sochaux. 

Une offre de 20 millions d'euros refusée

Une régularité plutôt encourageante pour les nombreux courtisans qui surveillent le joueur avec encore plus d'assiduité ces dernières semaines. En cas de position réelle sur ce dossier, l'Olympique de Marseille connaît la fourchette de prix qui pourrait être suffisante pour convaincre Angers de laisser partir son joueur à deux ans de la fin de son contrat. 


Au micro de RMC, le président angevin, Saïd Chabane, a avoué avoir refusé une offre de 20 millions d'euros pour le joueur cet hiver sans évoquer l'auteur de cette offre, soit 60% du budget du club. Si cette offre pourrait venir de Chine ou pourquoi pas de Premier League, nul doute que l'OM ne devrait pas monter aussi haut pour un joueur inexpérimenté après avoir payé plus de 18 millions d'euros pour Kostas Mitroglou. 

​​Le véritable prix ne devrait pas être toutefois très éloigné de ce montant puisque le site Transfermarkt fixe la valeur marchande du joueur à 12 millions d'euros contre 15,4 millions d'euros pour l'Observatoire du Football. Côté salaire, Karl Toko Ekambi émarge à 50 000 euros brut environ par mois et devrait voir ses émoluments bondir très largement en cas de départ.

Un départ qui s'approche à grand pas, son président ayant évoqué un bon de sortie pour son joueur cet été après un maintien quasiment assuré. Reste à savoir si Karl Toko-Ekambi fera l'objet d'une offre de la part de l'OM et s'il se contentera de rester en France alors que des demandes affluent des quatre coins du globe. La participation de Marseille en Ligue des Champions sera également un argument de poids dans la volonté de part et d'autre dans ce dossier.