​Blessé contre Dijon en championnat, Adil Rami ne devait pas jouer jeudi contre le RB Leipzig en Europa League. Finalement entré en jeu, le défenseur n'a pas hésité à cacher sa joie à la fin du match en faisant une déclaration des plus étonnantes. 


L'Olympique de Marseille aurait pu affronter le RB Leipzig sans ses deux pièces maîtresses jeudi en match retour d'Europa League en la personne de Steve Mandanda et Adil Rami. Le portier français, touché à la cuisse contre Dijon en championnat devrait revenir d'ici deux semaines. Il n'a donc pas participé à ce match et a été remplacé par sa doublure Yohann Pelé. 


Le second se nomme Adil Rami, le défenseur central est lui aussi sorti sur blessure à Dijon. L'international Français souffrait d'une déchirure au mollet. Lui aussi devait être absent pour ce match. 

Mercredi encore, il n'était pas sur la feuille de match, mais contre toute attente, Rudi Garcia privilégie le Français à Abdennour, le jour du match. 


Suite à la blessure de Bouna Saar à la demi-heure de jeu, Adil Rami fait son apparition. 

​Il a été donc été au premier rang pour voir les siens s'imposer contre le RB Leipzig (5-2) et donc filer en demi-finale de la compétition où ils affronteront le RB Salzbourg. 

Après le match, il a laissé exploser sa joie, voire un peu trop... Lui qui devait reprendre contre Lille le 24 avril prochain.


 "Les médecins m'ont dit que je reprendrais face à Lille. La science dit que je serai de retour à Lille, mais moi la science je la nique", a-t-il ainsi déclaré au micro de W9. 


Une sortie médiatique des plus étonnantes, qui manquera pas de faire beaucoup de bruit dans le vestiaire marseillais.