​​En éliminant l’Italie en phase de barrage, la Suède s’est qualifiée pour la Coupe du Monde en Russie de juin prochain. Et les bleus et jaune comptent sur tous leurs joueurs pour bien figurer. Seul hic, le meilleur d’entre eux a pris sa retraite il y a plus d’un an et demi.


Zlatan à la Coupe du Monde 2018 ?


Mais son sélectionneur, Janne Andersson, ne compte pas se passer du géant suédois, Zlatan Ibrahimović, pour disputer cette compétition. Il déclarait ainsi en novembre 2017 qu’il discutait avec la star dans l’optique d’une éventuelle convocation pour ce qui pourrait être sa dernière compétition internationale.


Le nouveau joueur du Los Angeles Galaxy a pour sa part laissé planer le doute sur sa participation ou non à la Coupe du Monde. Mais outre la volonté du joueur, la FIFA pourrait s’opposer à ce retour en sélection. En effet, Zlatan a signé un contrat avec une compagnie de paris sportifs. Or, la FIFA interdit strictement ce genre de partenariat. Elle pourrait donc l’empêcher de disputer cette Coupe du Monde.

Mais "Ibra" ne l’entend pas de cette façon. Selon lui, il est le seul à pouvoir décider s’il disputera ou non cette compétition.


"La FIFA ne peut pas m'arrêter. Si je veux être là, je serai là. C'est pareil pour mon équipe nationale, si je veux jouer, je jouerai. Cela ne dépend pas de la FIFA. Cela dépend de moi et de ce que je souhaite".


Du Zlatan dans le texte… Peu importe qui aura la décision finale, nous avons hâte de savoir si l’ancien Parisien sera de la partie ou non en Russie.