​Selon le collectif Paris United à l'origine du livre "Révélations d'une révolution", Nicolas Sarkozy, grand fan du Paris Saint-Germain aurait fait jouer ses relations pour faciliter la venue du Brésilien Neymar.


Au terme d'un feuilleton qui nous a tenu longtemps en haleine l'été dernier, ​Neymar a rejoint le Paris Saint-Germain l'été dernier moyennant une indemnité de 222 millions d'euros. 


Si le rôle du sulfureux intermédiaire israélien Pini Zahavi dans le transfert de Neymar était connu, Paris United révèle que l'ex Président de la République, Nicolas Sarkozy, n'a pas hésité à donner un coup de main à son club favori. Ainsi, il aurait fait jouer ses relations au Ministère des Sports pour faire valider le montage financier. Extraits.

FBL-FRA-CUP-PSG-GUINGAMP


"Nicolas Sarkozy s'implique aussi en activant ses réseaux au ministère des Sports. L'ancien président fait du lobbying afin que l'État ne se penche pas trop sur le montage financier, donc les taxes. Il est prévu au départ que le joueur ne paie pas d'impôt sur le revenu à hauteur de 50 % pendant cinq ans", écrivent les auteurs du livre "Révélations d'une révolution".


Par ailleurs toujours selon la même source, le transfert de Neymar avait été acté courant juin et il ne manquait plus que l'aval des états qatari et français pour boucler l'opération.

Le transfert de Neymar reste, à ce jour, le plus gros investissement dans l'histoire du ballon rond.